Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Harcelé dans la rue, une jeune femme se confie !
  • Publiée le : 02-04-2015
  • Article publier dans Buzz
  • Lue 13774 fois

Une jeune femme nous raconte les aléas de sa vie quotidienne, et à quel point cela devient difficile pour elle d’être une femme dans notre pays, surtout si l’on doit se déplacer à pied et subir les harcèlements constants des hommes pour des raisons diverses et variées.

 

« Nous pouvons entendre des remarques désobligeantes ou indécentes, qui deviennent pesantes à la longue », des hommes qui « nous suivent jusque la où  nous habitons », effrayant ces piétonnes au passage et « certains pouvant même aller jusqu’à nous toucher », quand d’autres « nous obligent presque à leurs donner notre numéro de téléphone  et si l’on refuse ils deviennent alors très agressifs comme si leurs fiertés en avais pris un coup ».

 

Mais la souffrance émotionnelle ressentie par notre amie fut de subir pendant plusieurs années un homme qui le suivait tous les jours avant de se  rendre en cours, « il connaissait toutes mes habitudes, ou j’habitais , ou j’étudiais,  il m’a suivie pendant exactement trois ans, mais avec le temps j’ai su qu’il le faisait depuis bien plus longtemps mais qu’il était discret» , à ce moment précis « j’ai voulu me plaindre auprès de la police pour harcèlement, on m’a alors répondue qu’il fallait que j’ai des preuves sur ce que j’avançais ».

 

Sans  compter les cas extrêmes d’harcèlement racontées par les internautes, allant même jusqu’à  inciter ces poursuivants à être emprisonnées, car certains pouvant aller jusqu’à essayer de vous  heurter avec leurs voitures ou leurs motos.

 

Comme  si le fait « d’être une femme en train de marcher les déranger », et dans certains cas « ils essayent même de vous frapper » quand d’autres « vous  frappent carrément en pleine rue et devant témoins ».

 

Certaines femmes préconisent que les services de polices envoient des policiers marcher dans les rues pour assurer la sécurité et la tranquillité des piétons et des piétonnes surtout, au lieu de rester cantonnés sur les routes ou les sorties d’autoroutes.



Articles similaires :
Une manifestation gay en Tunisie pour une autre bientôt en Algérie!
« Plus jamais je ne prendrais l’avion avec air Algérie »
Une femme revient à la vie au funérarium

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X