Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Booba en playback à la Coupole d'Alger: Les ados ont adoré!
  • Publiée le : 22-11-2014
  • Article publier dans Culture
  • Lue 12070 fois

rès de 4.000 jeunes algériens ont assisté vendredi 21 au second concert de Booba en Algérie. Une "réussite" pour One Advertising, la jeune boite de communication, qui reste très discrète sur le nombre de billets vendus.Les portes de la Coupole, à Alger, ouverts au public à 18 heures ont été prises d'assaut par un public venu de toute l'Algérie et "même de France" pour voir le rappeur français très "bling bling".

 

"On est venu de Azazga (à Tizi-Ouzou, ndlr) et on rentre quand le concert sera fini" raconte Saïd, routier de 29 ans. En attendant la star, le public a eu droit à deux DJs et une performance de breakdance de trois groupes jeunes.DJ Arslane, ouvre le bal avec du rap américain. Puis c'est au tour des danseurs de faire leur entrée sur scène: "Brave Movement DZ" un jeune américain de Chicago est accompagné de "Team Bône" et "Kamikaze Crew", deux formations de jeunes algériens "honorées" de faire la première partie de Booba.

 

Des adolescents très "Ünkut"

Les ados dominent. Ce sont eux les fans du leader du collectif "92IZI". Sapés en "Ünkut" (la marque de vêtement de Booba), ils sont fier de leurs fringues: "Je ne porte que du Ünkut (...) c'est une marque très significative pour moi. Et ce soir, c'est l'occasion de sortir ce que j'ai de plus cher" confie Samy un lycéen de 16 ans.Les deux stands de vente de la marque installés à l'intérieur de la salle proposent des casquettes, t-shirts, ceintures, sacoches... Les fans avaient l'embarras du choix à partir de 2.000 DA l'unité.Linda est venue avec ses copines. Elle a 17 ans et la moitié de son lycée (lycée international Alexandre Dumas) est dans la salle. Elle est fan et sa mère le sait et lui a offert le ticket de 3.000 DA. Sa grande sœur les a déposé à 11h du matin et reviendra les chercher à la fin du concert. 

 

Attendu à 20h30, B2OBA a fait son entrée avec 30 minutes de retard. "Il mange un couscous fait maison" lance un agent de sécurité pour expliquer le retard. La foule commence à s'impatienter. Quelques incidents ont éclaté parmi l'assistance vite étouffés par la vigilance des agents de sécurité.À son entrée sur scène, drapé de l'emblème algérien, la foule se déchaîne. Un gobelet de whisky à la main (Jack Daniel's étant son préféré) comme à l'accoutumée, Booba est acclamé par toute salle.

 

Du playback et des soucis de lumières

"Pas moins d'une heure trente de showcase" avait déclaré Booba et les organisateurs lors de la conférence de presse, organisée la veille à l’hôtel Hilton. Le concert a duré moins que le temps promis. En playback en prime.Le rappeur ne cessait pas réclamer de "baisser la lumière" aux éclairagistes. Des espaces réservés pour "certains badges" sont envahis par des fans "privilégiés". Un "coin presse" mal situé et le périmètre de sécurité encombré.Malgré ces soucis d’organisation, le public algérien "a adoré" le concert et la "performance" du rappeur: "C'était le plus beau concert de ma vie..." se réjouit une adolescente de 15 ans en fin de concert.

source: huffpostmaghreb



Articles similaires :
Des femmes défileront en haïk samedi à Oran
L'étude préalable à la réhabilitation du tombeau d'Imedghacen attribuée à un consortium français
Tizi-Ouzou: Une cafétéria bien particulière à Makouda

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X