Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Un colloque international sur Apulée de Madaure prochainement à Souk Ahras
  • Publiée le : 18-03-2015
  • Article publier dans Culture
  • Lue 4219 fois

Un colloque international intitulé "divergence de vues sur les œuvres d’Apulée de Madaure" se tiendra à Souk Ahras du 30 mai au 1er juin prochains, a indiqué mercredi le secrétaire général du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad.

 

L’organisation de cette rencontre à Souk Ahras, région natale de l’auteur de "L’âne d’or", considéré comme le premier roman de l’histoire, est ‘‘une sorte de retour aux sources historiques et civilisationnelles’’, a estimé M. Assad au cours d’une conférence de presse animée au siège de la wilaya.

 

Toutes les conditions ont été mises en place, avec le concours des services de la wilaya et de la direction de la culture pour la tenue de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre du programme d’action du HCA, a-t-il indiqué.

 

Des universitaires d’Alger, d’Oran, de Constantine ainsi que de Tunisie et de France participeront à ce colloque qui vise faire connaître cet écrivain universel et à mettre en valeur les efforts du HCA pour consacrer et promouvoir la dimension nationale de l’amazighité, a ajouté M. Assad.

 

Facteur d’unité de la société, l’amazighité sera présente durant la manifestation "Constantine, capitale de la culture arabe 2015", a encore indiqué le secrétaire général du HCA qui a également mis l’accent sur les efforts de l’Etat algérien pour généraliser la langue amazighe et l’intégrer au système scolaire.

 

M. Assad a également relevé "l’importance de l’action du HCA pour la promotion de l’amazighité, en partenariat avec, notamment, les ministères de l’Education nationale et de la Communication".

 

Figure illustre de la littérature latine, Apulée qui vécut entre 125 et 180 reste peu connu en Algérie et dans sa région natale, M’daourouch (Souk Ahras), où les ruines de l’antique de Madaure témoignent à ce jour de l’opulence qu’avait connu cette cité distante de 45 km de l’ancienne Taghaste.



Articles similaires :
Le président turc visite le chantier de restauration de la mosquée Ketchaoua
Hommage à Azzedine Medjoubi 20 ans après sa disparition
Mike Tyson à l’affiche du film algérienLes Portes du Soleil avec Lorie

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X