Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Une exposition de costumes italiens d'époque inaugurée à Alger
  • Publiée le : 25-03-2015
  • Article publier dans Culture
  • Lue 3911 fois

Une exposition de costumes d’époque réalisés pour le théâtre, l’opéra et le cinéma par une maison de couture italienne a été inaugurée mercredi à Alger et se poursuivra jusqu’au 25 avril.

 

Visible à l’Institut culturel italien d’Alger, cette exposition regroupe une dizaine de tenues d’hommes et de femmes portées du XVe au XIXe siècle et conçues par la maison de couture "Il Costume" de Rome pour des représentations de célèbres opéras de Giuseppe Verdi ou pour des films historiques de cinéastes américains et italiens.

 

Témoins d’un savoir-faire typique de l’Italie, robes de princesses ou de servantes, tenues de carnaval et autres habits d’hommes de la noblesse rivalisent de finesse et d’élégance à la fois dans les matières utilisées (satin, velours, brocard, etc…) et dans les broderies aux multiples détails et motifs.

 

Certaines de ces tenues ont, par ailleurs, valu aux costumiers d’importantes distinctions à l’exemple de la robe à panier "Dame 1700"  portée dans le film "Marie-Antoinette" (2006) de Sofia Coppola primé de l’Oscar des "Meilleurs Costumes" pour le travail de la costumière Milena Canonero.

 

D’autres costumes exposés ont également été portés dans des films non moins célèbres comme le trois quart en velours vert utilisés dans "Barry Lindon" (1975) de Kubrick et l’année suivante dans "Il Casanove" du grand cinéaste italien Federico Fellini.

 

Les amateurs de l’Italie du XVe siècle pourront aussi admirer les tenues fastueuses des filles et garçons de la sinistre famille Borgia qui ont été portées par les acteurs de la série télévisée éponyme, réalisées en 2011 et qui a connu un franc succès.

 

L’exposition propose, en outre, des tenues de personnage typiques du théâtre populaire italien "Commedia Dell’arte" comme celui multicolore de l’"Arlecchino" (arlequin).

 

Les costumes exposés à l’Institut culturel italien avaient été montrés la première fois en février dernier à l’occasion d’un défilé de mode organisé à l’ambassade d’Italie à Alger.

 



Articles similaires :
El Wahrani (L’Oranais), le film qui fait polémique
Djanet, Algérie. Le pain à la mode touareg
Artisanat d’art : les constantinois éblouis par la richesse du terroir de la vallée du M’zab

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X