Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Le ministre Ould Ali impose Madjer à la tête des Verts
  • Publiée le : 15-10-2017
  • Article publier dans Culture
  • Lue 7738 fois

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali a de nouveau pesé de tout son poids dans la prise d’une décision cruciale liée à la gestion des affaires de la Fédération algérienne de football (FAF).

 

Le ministre aurait imposé par la force l’ancien international algérien, Rabah Madjer à la tête du staff technique des Verts en remplacement du technicien espagnol, Lucas Alcaraz viré de son poste.

 

Ainsi, la FAF continue d’obéir aux décisions venues d’en haut depuis la nomination le 20 mars dernier de Kheireddine Zetchi à la tête l’instance fédérale sous l’injonction du même responsable.

 

Selon des sources concordantes, le ministre aurait souhaité, il y a longtemps, de voir Madjer prendre en main les destinées de la sélection nationale et qu’il aurait guetté l’occasion adéquate pour l’imposer au bureau fédéral (BF) présidé par Zetchi. Celui-ci cède encore contre son gré aux décisions prises en haut lieu.

 

D’ailleurs, le ministre Ould Ali aurait préparé le terrain pour le retour de celui qui a drivé l’équipe nationale à deux reprises (1994 – 1995) et (2000-2001), en insistant sur la nécessité de donner la chance aux techniciens locaux, tout en mettant la pression sur Zetchi pour se séparer d’Alcaraz. 

 

Une nouvelle qui surprend plus d’un d’autant plus que le BF était unanime ,mercredi, pour convoquer le coach du club qatari El Duhail, Djamel Belmadi.



Articles similaires :
Un film sur la situation des réfugiés sahraouis projeté à Bruxelles
L’esprit néocolonialiste du directeur de l’institut français de Constantine
Hommage à Azzedine Medjoubi 20 ans après sa disparition

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X