Le marché de l’immobilier émirati attise l’appétit des Algériens!
  • Publiée le : 27-02-2019
  • Article publier dans Économie
  • Lue 4282 fois

Le marché d’immobilier à Dubaï (EAU) et à Istanbul (Turquie) a connu une importante affluence d’investisseurs et d’hommes d’affaires algériens en s’emparant en 2018 de 4% des marchés d’immobilier conclus aux Emirats arabes unis (EAU).


A ce propos, le représentant de la société émiratie en Algérie, “Emaar”, Jalal Fawzi Naamawi, a déclaré à Echorouk, en marge de sa participation, lundi, à la 4e édition du Salon de la Promotion immobilière, Aménagement urbain et Projet touristique à la Safex, que 4% des marchés immobiliser conclus en 2018 à Dubaï étaient détenus par d’investisseurs algériens.


Un chiffre significatif qui reflète un engouement grandissant d’investisseurs algériens envers le marché immobilier à Dubaï (EAU).


Pour notre interlocuteur, le marché immobilier aux Emirats arabes unis attise l’appétit et les convoitises des investisseurs et hommes d’affaires algériens compte tenu des taux d’intérêts et des revenus qui atteignent les 10%.


Par ailleurs, Jalal Fawzi Naamawi a révélé un nouveau projet d’investissement que la société “Emaar” compte réaliser en Algérie pendant l’année en cours (2019).


Selon des participants à ce Salon, le marché de l’immobilier à Istanbul, Izmir en Turquie a connu un intérêt considérable des Algériens qui ont fait l’acquisition d’appartements et de villas.


Rappelons que ce Salon, dont les travaux se poursuivent jusqu’au 28 février prochain, a vu la participation de plus de 40 sociétés nationales et internationales, y compris des banques et des établissements financiers, et pour la première fois des acteurs du secteur de l’immobilier émirati, des promoteurs immobiliers ayant réalisé la Tour “Burdj Khalifa” à  Dubaï ainsi que des promoteurs turcs et égyptiens de renommée mondiale.


 



Articles similaires :
L’Algérie fabriquera son premier drone supersonique en 2016
Renault investira jusqu’à 800 millions d’euros en Algérie
Chute des prix du pétrole, Quels risques pour l’Algérie ?

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X