Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Réhabilitation de Oued el Harrach, Un futur Eldorado
  • Publiée le : 09-12-2014
  • Article publier dans Économie
  • Lue 8882 fois

Le projet de 38 milliards DA devrait être livré l'été prochain. L'oued sera assaini et des espaces de détente et d'attractions vont y être construits.


Repère pour certains, source de désagréments pour d’autres, le mythique oued El Harrach changera bientôt de visage. Le projet d’aménagement d’un coût de 38 milliards de dinars, devant être livré l’été 2015, fera de ce lieu le nouveau centre de gravité de la capitale. L’oued sera assaini et des espaces de détente et d’attractions vont y être construits.

 

C’est lors d’une journée technique et d’information sur l’aménagement des oueds, organisée conjointement par le ministère des Ressources en eau et la société coréenne Daewoo, que les photos du «futur» oued El-Harrach ont été présentées. Il faut dire que, d’après les diaporamas exposés par les représentants de la firme coréenne, oued El-Harrach sera bientôt «the place to be».Intervenant en marge de cette journée, le ministre des Ressources en eau, M.Hocine Necib, a indiqué que l’enveloppe consacrée à ce projet était de 38 milliards de DA, soit l’équivalent de 380 millions d’euros.

 

Selon lui, le premier tronçon du projet (18km), dont les travaux sont à 52%, sera livré dès l’été 2015. Le deuxième tronçon de 22 km, qui s’étend sur les wilayas de Blida et de Médéa est inscrit, quant à lui, dans le prochain quinquennat. Le projet de sa réhabilitation porte sur son recalibrage, la mise en place de systèmes d’alerte des crues, la construction de ponts et passerelles et la réalisation de stations de pompage, mais également, et ce pour la première fois en Algérie, à en croire M.Necib, la réalisation de jardins filtrants, pour l’épuration des eaux. La superficie de 300 hectares sera dédiée aux espaces de détente (terrains de football, terrains pour faire du jogging, espace de loisirs), de même il est prévu un linéaire de 20 km de piste cyclable.

 

Les activités nautiques sont au menu, dont 6 km de l’Oued sera «navigable» selon le ministre. Le projet que M.Necib juge «référentiel» bénéficie de toute l’attention de son département et devrait être concrétisé sur le terrain avec les mêmes allures des diaporamas et photos présentés. Pour la gestion du prochain «eldorado algérois», le ministre a signalé la mise en place d’un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) qui se chargera de cette mission. La décision a été prise après discussion avec le Premier ministre Abdelmalek Sellal et le wali d’Alger. Les cadres de cet organisme (gestion administrative, technique et technologique) seront formés par Daewoo.Pour rappel, la réalisation de ce projet a été confiée au groupement algéro-coréen (Cosider-Daewoo constructions).

 

Concernant les habitations limitrophes à cet Oued, M.Necib a affirmé que toutes les dispositions ont été prises. «Celui qu’on doit dédommager on le dédommage, et celui qu’on doit reloger on le reloge» a-t-il dit. Selon lui, le bidonville Haï Ramli sera éradiqué pour devenir un espace vert. A propos des inondations, M.Necib s’est indigné contre les solutions de bricolage et de rafistolage. Selon lui, «la principale cause de plus de 90% des inondations est la non-épuration des oueds». Il faudrait par contre, selon lui, procéder à «des solutions définitives».

 

A cet effet, il a annoncé que dès l’année prochaine, des parcs OHB (opération hors budget) qui existaient dans les années 1970 chargés de l’épuration des oueds, seront reconstitués dans l’ensemble des directions des ressources en eau, et ainsi «le nettoyage des oueds deviendra une activité pérenne». De même, en partenariat avec l’Union européenne «une stratégie nationale globale est projetée afin de faire face aux inondations». Il est prévu à cet effet l’élaboration avant la fin 2015 d’une cartographie des zones inondables. Pour les barrages, M.Necib a souligné «avec les Coréens nous moderniserons la gestion de nos barrages».Une fois le projet achevé, l’oued El-Harrach sera la destination phare des Algérois, autour de laquelle seront implantés la Grande mosquée d’Alger, le musée d’Afrique, et le stade de Baraki.

Source : lexpressiondz



Articles similaires :
Air Méditerranée : plus de vols et moins chers à destination de l’Algérie
Ce que pensent nos lecteurs de l’enterrement de Roger Hanin à Alger
Laboratoires Vénus : Cap vers l’exportation

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X