Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


L'inventeur d'une récolteuse de régimes de dattes récompensé par le prix national de la meilleure invention
  • Publiée le : 12-12-2014
  • Article publier dans Économie
  • Lue 4543 fois

Son nom ne vous dit probablement rien, mais Ahmed Kadri, chercheur au Centre de recherche scientifique et technique sur les régions arides (CRSTRA) de Biskra, donnera sous peu un nouvel élan à l'agriculture en Algérie, particulièrement à la culture de dattes.

 

Il est l'heureux vainqueur du prix national de la meilleure invention de l'année 2014 d'un montant de 200.000 Da, décerné à l'occasion de la Journée nationale de l'innovation, pour avoir conçu une récolteuse de régimes de dattes, a rapporté mercredi 9 décembre l'APS.Une initiative nourrie par le manque flagrant de main d'oeuvre qualifiée dans la récolte de dattes, notamment le métier de grimpeur qui disparaît.

 

La récolteuse de régimes de dattes du chercheur algérien joint ainsi l'utile à l'agréable, puisque la machine récolte en 3 minutes un régime sur une hauteur de 6.5 mètres.Une ingéniosité qui se manifeste dans la simplicité d'utilisation de la récolteuse, composée d'une plate-forme stabilisatrice et de dispositifs de relevage, de descente et de coupe. "L'heureuse élue" répond de ce fait aux critères de sélection de la meilleure invention, étant originale, accessible et efficace.La création de cette récolteuse de régimes de dattes s'inscrit dans le cadre des opérations menées par le Centre de recherche scientifique et techniques sur les régions arides pour "mécaniser les travaux manuels dans le secteur de l'agriculture".Une récompense méritée lors du quatrième Salon national de l'innovation, où furent également récompensés deux autres inventeurs.

 

Le premier, enseignant à la Faculté d'architecture de Constantine, a reçu un prix de 150.000 Da pour avoir créé une roue réversible adaptable aux roues d'un fauteuil roulant pour handicapés.Le deuxième prix, d'une valeur de 100.000 Da, a été décerné à l'inventeur d'un dispositif électronique permettant de contrôler "l'angle mort" d'un véhicule automobile.

Source : huffpostmaghreb



Articles similaires :
L’Algérie fabriquera son premier drone supersonique en 2016
Deux nouveaux sous-marins russes pour les forces navales algériennes
Spoliation des espaces verts à Alger : la mafia foncière et les autorités pointées du doigt

Vos commentaires :

Quel est votre pronostic pour la finale de la LDC entre le Real Madrid et Liverpool ?




X