Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Air Méditerranée : plus de vols et moins chers à destination de l’Algérie
  • Publiée le : 07-02-2015
  • Article publier dans Économie
  • Lue 12355 fois

La compagnie Air Méditerranée prend de l’avance dans l’environnement concurrentiel qui se dessine autour du transport aérien en Algérie. L’opérateur étoffe son programme de vols et annonce des tarifs hautement concurrentiels.


« Sur la destination Marseille, les tarifs sont proposés à partir de 12 000 dinars (environ 140 euros) en aller-retour, toutes taxes comprises, frais de dossier inclus et bagages inclus jusqu’à 25 kg en soute », annonce la compagnie française basée à Toulouse. Le renforcement de la fréquence des vols sur cette destination sera décliné prochainement

 

« Les tarifs au départ de l’Algérie vers Paris-CDG sont proposés à partir de 18 500 dinars en aller-retour, toutes taxes comprises, frais de dossier inclus et bagages inclus jusqu’à 25 kg en soute », indique également l’opérateur. La desserte qui compte actuellement 3 vols par semaine (lundi, mercredi, vendredi), passera l’été prochain à 5 vols par semaine (lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi).

 

Décollage tôt le matin et atterrissage tard le soir…

La desserte Oran/Paris-CDG qui compte 3 vols hebdomadaires (lundi, mercredi, vendredi) passera à 5 vols hebdomadaires (lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi). La desserte Chlef/Paris CDG, passera  à 3 par semaine (dimanche, mardi et jeudi) durant l’été 2015, contre deux actuellement (mardi et jeudi).

 

Ce sont des « tarifs de base étudiés au plus juste, et des services complémentaires, afin que le passager puisse dessiner le voyage qui lui correspond et le personnaliser en fonction de ses besoins et de ses envies », précise enfin la compagnie.

 

Créée en 1997, Air Méditerranée a d’abord opéré sur des vols charter pour des Tour Opérateurs et agences de voyages françaises et européennes. Air Méditerranée explique sa politique tarifaire préférentielle par la mutualisation de certains de  coûts fixes, en configurant les avions en une seule cabine dite « classe économique, et en aménageant les plages horaires (décollage tôt le matin et atterrissage tard le soir…)



Articles similaires :
Restructuration d'Air Algérie à partir de 2015
L'impact de la chute du prix du pétrole en Algérie
L’Algérie débutera l’exploitation commerciale de son gaz de schiste en 2022

Vos commentaires :

Quel est votre pronostic pour la finale de la LDC entre le Real Madrid et Liverpool ?




X