Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


L'opposition algérienne est-elle stupide ?
  • Publiée le : 13-02-2017
  • Article publier dans Exprimez-vous
  • Lue 4729 fois

Difficile de dire qui, en Algérie, du pouvoir ou de l'opposition est le plus légitime quand aucun des deux ne daigne jouer totalement son rôle. Plus loin encore dans la provocation légitime de ma part, la force appelée opposition n'existe pas dans notre paysage politique ! Aussi khobziste que brouillonne dans son entreprise, l'opposition s'allie parfois au diable sous couvert de défense des libertés fondamentales. Quand ce même diable n'autorise dans son idéal de gouvernance ni alternance ni liberté d'expression...


Le procès que nous faisons au pouvoir est juste, quand celui dirigé vers les anciens caciques du régime portant aujourd'hui d'autres costumes l'est encore davantage. Le futur boycottage des élections pourrait paraître pour le commun des mortels un acte singulier de bravoure.


En vérité, même si tous les horizons politiques sont obstrués, il n'en demeure pas moins que 《nos》 partis politiques sont désunis et démunis aussi de toute force de conviction et de projet sain désintéressé...


Atteinte d'anémie, le renouveau de toute cette classe politique est une priorité absolue. Mais avant de parler de véritable fraude, qu’en est-il du hold-up politique que les Benflis & Co ont perpétré après avoir empêtré ce peuple 《innocent》 et crédule dans un projet d'opposition contre l'air même qu'ils respirent ? Soyons sérieux deux minutes, est-ce possible ? L'homme providentiel n'existe pas, le peuple parfait non plus, et l'opposition est une forme de pouvoir maquillé. Comme le dit si bien l'adage algérien : 《Ki Hamou ki Temou !》 Il y a plus de vingt ans, un homme déclarait solennellement qu'il s'était trompé de peuple, à défaut de le faire mentir, j'attends !



Articles similaires :
URGENT : FAMILLES EN DETRESSES ON ACHEVE BIEN LES IMMEUBLES
Ce soir, l'OM de Ben bella défit le PSG de Mustapha Dahleb !
19 juin 1965 : putsch du clan de Oujda contre Ben Bella.

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X