Vingt ans déjà Chuuut, le rossignol chante encore
  • Publiée le : 04-05-2015
  • Article publier dans Exprimez-vous
  • Lue 13265 fois
Je n’aime pas le Raï, je le crois fils illégitime d’une musique Algérienne en perte de vitesse et sans véritables repères !
 
La facticité de ses paroles, et la vulgarité de ses paroliers génère en moi un profond malaise.
 
Pourtant, malgré cette animosité proche de l’aversion, je n’ai pu faire passer la commémoration des vingt années de la mort brutale d'Hasni sous silence, et à travers lui, un hommage à ces artistes qui dessinent la sensibilité poétique de tout un peuple.
 
Au lendemain de son éclipse, j’ouvrais un quotidien Arabophone paraissant à Londres, pour y lire : « la malédiction s’abat sur les villages où le rossignol cesse de chanter »
 
A vrai dire, cette phrase est de moi, mais je me plais à la prêter à autrui, afin que sa résonance soit aussi forte que le chant du rossignol.
 
Adieu l’artiste.


Articles similaires :
De la résistance par le mensonge à la trahison par     le verbe.    La face cachée d'Ahlam Mosteghanemi
Ce soir, l'OM de Ben bella défit le PSG de Mustapha Dahleb !
Hakim Bettache, maire d'Alger-centre, entre incompétence et mauvaise foi.

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X