Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


L'affaire de la poste d'Oran.
  • Publiée le : 07-01-2016
  • Article publier dans Exprimez-vous
  • Lue 4296 fois

Témoignage de Madame Abane :" Ben Bella était chef de l'OS ( Organisation Spéciale ) avant qu'il ne soit remplacé par Aït Ahmed. L'attaque avait été mijotée par Aït Ahmed, Saïd Ouali et Omar " yeux bleus " ( Omar Boudaoud ), pas plus.

 

Ils n'ont pas mis Ben Bella au courant parce qu'ils avaient peur qu'il les dénonce, Aït Ahmed a réservé une chambre à Alger pour Ben Bella et c'est là que deux policiers sont venus le cueillir le lendemain.

 

Ben Bella ouvre la porte, prend son arme et retourne le canon sur sa poitrine et leur présente la crosse en leur disant : " Tenez, je n'ai rien à voir dans ces histoires." Les deux policiers ont pris l'arme en laissant Ben Bella sur place. Ben Bella était à Alger pendant l'attaque de la poste d'Oran.

 

Il se vante d'avoir fait le coup. Naturellement, ce sont les français qui lui ont fait cette propagande pour lui donner un nom. C'est à partir de là, que les français ont préparé un président pour l'Algérie."



Articles similaires :
De « Bounoura » au podium de la diplomatie, Brahim AISSA, ou l'homme que l'Algérie a perdu.
Qatar-Algérie, les raisons d'une cinglante déroute.
Témoignage du général Mostefa Benloucif.

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X