Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Rachid Nekkaz violemment agressé par le fils de Saïdani, l’ex-patron du FLN
  • Publiée le : 06-10-2017
  • Article publier dans Monde
  • Lue 2435 fois

Le militant  algérien Rachid Nekkaz a été agressé, vendredi 6 octobre, devant la résidence de l’ex-chef du Front de libération nationale Amar Saïdani, parti actuellement au pouvoir en Algérie, qui dispose également de 164 députés dans le parlement algérien.

 

Cette résidence est située dans la ville de Neuilly-sur-Seine  dans le département des Hauts-de-Seine, en région Île-de-France. Rachid Nekkaz s’est lancé depuis quelques années dans la dénonciation de la corruption de certains dirigeants algériens.

 

Dans la vidéo ci-dessous, il met en cause le fils d’Amar Saïdani “d’avoir voulu le tuer”, alors qu’il tentait d’organiser un rassemblement devant la grille de l’immeuble où habite le père de l’agresseur, personnalité très connue en Algérie et particulièrement influente.

 

En 2015, le site Mondafrique avait publié un article révélant qu’Amar Saïdani  possédait des biens immobiliers à Paris.



Articles similaires :
Un téléphone portable destiné spécialement aux musulmans
Mohamed, militant FN de 14 ans, se fait ridiculiser dans une émission télévisée
158 400 cas d'esclavage moderne recensés au Maroc selon une ONG

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X