Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


L’identité de l’agresseur de Rachid Nekkaz a été révélée
  • Publiée le : 07-10-2017
  • Article publier dans Monde
  • Lue 43942 fois

L’agression sauvage dont a été victime à Paris Rachid Nekkaz a soulevé une véritable vague d’indignation en Algérie. Or, d’après nos investigations, l’agresseur de l’opposant Rachid Nekkaz ne serait pas le fils d’Amar Saïdani, Adel Saïdani. 

 

Ce trouvait, selon nos sources, à Alger au moment où Rachid Nekkaz se faisait passer à tabac au 15 boulevard Victor Hugo à Neuilly-sur-Seine, au pied de l’immeuble abritant l’un des appartements de l’ancien chef du FLN. L’agresseur de l’activiste algérien s’appelle Réda. B et il est le beau fils d’Amar Saïdani, a-t-on appris avoir consulté de nombreuses sources concordantes.

 

Réda. B est le mari de Kenza Saïdani, nous apprennent encore nos sources. C’est cet individu qui s’est brutalement attaqué à Rachid Nekkaz vendredi matin à Alger. L’activiste algérien a été sauvé in extremis par l’intervention des policiers français qui ont interpellé Réda. B.

 

Quant à Rachid Nekkaz, le visage en sang et souffrant de plusieurs lésions, il a été transféré à à l’hôpital Franco-britannique de Neuilly puis à la Pitié-Salpétrière (Paris XIIIe). L’opposant algérien devra subir une opération chirurgicale au cours de cette semaine. Selon nos sources, il s’est engagé à poursuivre son agresseur pour coups et blessures. Quant à Amar Saïdani, il observe toujours un silence intriguant alors que cet incident ne cesse de défrayer la chronique en Algérie comme en France.

 

Sur les réseaux sociaux, Amir.dz, le cyberactiviste suivi par des milliers d’internautes algériens, a promis de révéler les photos et toutes les informations personnelles de Réda. B qui est également le neveu d’Amar Saïdani. Algériepart poursuivra également ses investigations sur cette affaire qui prend des allures de scandale politique.

 



Articles similaires :
Le médecin norvégien, Mads Gilbert, interdit à vie de se rendre à Gaza par Israël
Crise diplomatique France/Maroc: La balle est dans le camp français (ministre)
Mohamed, militant FN de 14 ans, se fait ridiculiser dans une émission télévisée

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X