Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


4.812 médecins algériens exercent en France
  • Publiée le : 13-10-2017
  • Article publier dans Monde
  • Lue 12845 fois

Selon le Conseil de l’ordre national des médecins (France), ils représentent 38% du total des médecins diplômés hors Union européenne, soit 4.812 médecins algériens diplômés exerçant en France, dont certains occupent des postes de chefs de services dans les différentes disciplines de la médecine.


 

Jusqu’au qu’au 1er janvier 2017, la France comptait 26.805 médecins titulaires d’un diplôme européen ou extra-européen, derrière les Algériens, viennent les Syriens (11 %), les Marocains (9 %), les Tunisiens (7 %) et les Malgaches (4 %),  ce qui constitue une hausse de 7,8 points par rapport à 2007, année de la dernière étude, d’après un rapport sur la démographie médicale.

 

Parmi les diplômés étrangers, la démographie médicale, publiée 10 ans après celle de 2007, a relevé une montée en puissance des médecins diplômés en Roumanie qui sont aujourd’hui au nombre de 4.254, soulignant que ce nombre s’est multiplié par sept (+ 659 %) depuis 2007, date de l’entrée du pays dans l’Union européenne.

 

D’après l’étude, ils atteindront en 2020 le nombre de 4.711, soit un effectif proche de celui des diplômés en Algérie (4.812), dont le nombre a cru de 56 % en dix ans.

 

Le conseil de l’ordre des médecins français a reconnu, par ailleurs que indiqué que les médecins diplômés à l’étranger rendent énormément service à certains hôpitaux qui ont du mal à attirer les jeunes médecins français, mais affirme que les médecins étrangers ne sont pas la solution pour combattre les déserts médicaux en France.



Articles similaires :
Algérie – Maroc, une dangereuse dégradation
Les dissensions entre le Maroc et l’Algérie s’invitent dans la téléréalité
Goussainville : appel aux dons pour financer l'opération de Nejma

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X