Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Des Marocains réclament encore la réouverture de la frontière avec l’Algérie!
  • Publiée le : 27-07-2018
  • Article publier dans Monde
  • Lue 62510 fois

Des centaines de Marocains ont battu le pavé à Oujda pour réclamer à nouveau la réouverture de la frontière terrestre avec l’Algérie, fermée en 1994 à la suite d’un attentat terroriste qui a frappé la ville de Marrakech.

 

Côté algérien, seuls quatre citoyens, dont trois activistes et ressortissante marocaine établie en Algérie ont réclamé la même revendication.

 

En effet, un important dispositif de la Gendarmerie nationale (GN) et des gardes-frontières (GGF) ont été déployés sur de nombreux points, notamment au niveau du poste-frontière Colonel Lotfi ainsi qu’à Ladjraf situé entre Maghnia et Marsa Ben M’hidi.

 

Les opposants à la manifestation ont dit que le but de cette action n’était pas innocent, insistant sur les facilitations accordées par les autorités civiles et sécuritaires marocaines aux manifestants ayant brandi des drapeaux algériens et marocains.

 

Un citoyen originaire de Maghnia a déclaré que le Maroc, après avoir épuisé toutes les voies, semble en train de jouer la carte de la pression populaire pour la réouverture de la frontière. Sachant que le gouvernement marocain est confronté à une situation intenable accentuée par une grogne sociale en raison du taux de chômage qui ne cesse de grimper suite à la lutte implacable menée par les autorités algériennes contre le phénomène de la contrebande, notamment à l’ouest du pays.

 

De leur côté, des observateurs ont affirmé que Rabat aurait choisi un moment opportun pour ressortir sa vielle revendication, d’autant plus qu’elle intervient au lendemain du vote de l’Algérie pour le Maroc (organisation du Mondial 2026) et la volonté des officiels  algériens quant à l’organisation de la Coupe du Monde 2030 conjointement avec les deux voisins de l’est et de l’ouest, en l’occurrence la Tunisie et le Maroc.



Articles similaires :
La France Kebabisée, la nouvelle campagne de diabolisation signée FN
Des Algériens humiliés à l’aéroport de Rome !
Exclusif: Bernard Henri Lévy prié officiellement de quitter la Tunisie

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X