Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


L'Algérie condamne avec la plus grande force l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie
  • Publiée le : 20-12-2016
  • Article publier dans News
  • Lue 4019 fois

L'Algérie a condamné avec "la plus grande force", par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, l'assassinat lundi de l'ambassadeur russe en Turquie, affirmant qu'il s'agit d'"un crime inqualifiable contre un messager de la paix".

 

"L'assassinat, ce soir à Ankara, de sang froid de l'ambassadeur de la Fédération de Russie en Turquie est un crime inqualifiable contre un messager de la paix, de l'amitié et de la fraternité entre les peuples et les gouvernements de Russie et de Turquie. Nous le condamnons avec la plus grande force", a indiqué M. Benali Cherif dans une déclaration à l'APS.

 

Il a souligné qu'en attentant à la vie d'un diplomate à travers "cet acte lâche et innommable, les terroristes ont franchi de nouvelles lignes rouges dans la provocation, l'escalade et le mépris des règles universellement reconnues et respectées s'agissant de la sacralité de la vie humaine".

 

"Nous assurons de notre sympathie et de notre solidarité la famille diplomatique et le gouvernement de la Fédération de Russie", a ajouté le porte-parole du MAE qui a présenté les condoléances aux proches du défunt.

 

Il a exprimé la conviction que "les autorités turques feront tout ce qui est en leur possible pour arrêter et châtier comme ils le méritent les commanditaires de cet acte terroriste".

 

L'attaque meurtrière contre l'ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov s'est produite dans une galerie d'art moderne à Ankara lors de l'inauguration de l'exposition photo Russie vue par les Turcs.



Articles similaires :
Khalifa Haftar :L'Algérie, l’Egypte, les Emirats et l’Arabie Saoudite nous ont armés
L'Union européenne offre jusqu'à 150 000 euros aux Algériens qui veulent «jouer aux opposants»
Benjamin Nétanyahu accuse la Tunisie et l’Algérie d’avoir expulsé les juifs en 1948

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X