Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Algeriepatriotique publie le contrat d’achat par Saïdani de son appartement à Neuilly-sur-Seine
  • Publiée le : 23-11-2014
  • Article publier dans News
  • Lue 28822 fois

Algeriepatriotique vient de mettre la main sur un document qui confirme les acquisitions immobilières d’Amar Saïdani à Paris. Il s’agit du contrat d’achat de l’un des deux appartements haut standing que nous avons pu «recenser» en avril dernier. D’une superficie de 101,61 m2, cet appartement a été acheté auprès d’un couple mexicain en novembre 2009. Il est situé, comme nous l’avions déjà écrit, au 09/15 boulevard Victor Hugo, Neuilly-sur-Seine (Hauts de Seine).


L’acquisition a été faite au nom de la société civile immobilière L’Olivier, créée quelques mois auparavant, à savoir en juillet 2009, et gérée par l’une des filles d’Amar Saïdani, Kenza. Le siège social de la SCI L’Olivier, spécialisée dans l’acquisition et l’exploitation de tous biens et droits immobiliers, est sis au 48 rue de la Bienfaisance 75008, Paris.

 

Outre Amar Saïdani, sont actionnaires dans cette société tous ses enfants et sa femme Naima. L’appartement de Neuilly-sur-Seine a été acheté au prix de 665 000 euros. Situé dans le bâtiment B, au premier étage en sortant de l’ascenseur B2, porte à droite, cet appartement est composé de quatre pièces principales comprenant une entrée avec placards, un séjour, trois chambres dont deux avec placards, des salles de bains, des toilettes, un dégagement avec placards et trois débarras. A cela s’ajoutent une cave et un emplacement de stationnement au premier sous-sol. Le contrat a été établi par maître Frédéric Vincent, notaire associé de la société d’exercice libéral par actions simplifiées (SELAS) dénommée «Lacourte et Associés, Notaires». Pour acquérir l’appartement en question, Amar Saïdani a bien pris ses dispositions, évitant, ainsi, de payer cash la totalité du prix.

Voir le contrat d’achat de l'appartement et les statuts de la société civile immobilière L’Olivier

 

En effet, comme le souligne le contrat, à travers la société L’Olivier, Amar Saïdani a versé 317 500 euros et contracté un crédit immobilier de 347 500 euros auprès du Crédit du Nord avec un taux d’intérêt annuel de 3,55%. Le coût de ce crédit est fixé à 147 745 euros, avec possibilité de réévaluation. Il le remboursera en 180 mensualités de 2 700 euros. Aussi, pour l’acquisition de cet appartement, Saïdani a déboursé plus de 33 000 euros en frais. Ce contrat prouve ainsi à l’opinion nationale qu’Algeriepatriotique écrit sur des faits avérés et vérifiés.

 

Ce contrat est une pièce à conviction qui pourra servir à la justice algérienne, si elle décide d’ouvrir ce dossier. Amar Saïdani, secrétaire général du FLN contesté, devra ainsi expliquer par quels moyens financiers a-t-il pu acheter cet appartement et par quelle voie a-t-il pu transférer l’argent ? Nos investigations ne s’arrêteront pas là. Nous continuerons notre travail jusqu’à ce qu’on dévoile, preuves matérielles à l’appui, tout le patrimoine immobilier et financier de cet homme qui s'érige en un donneur de leçons de professionnalisme à la presse. A suivre.

Voir le contrat d’achat de l'appartement et les statuts de la société civile immobilière L’Olivier

source: lgeriepatriotique Rafik Meddour



Articles similaires :
Hervé Gourdel : Des juges français vont enquêter en Algérie
L'ALGÉRIE CÉLÈBRERA SAMEDI LE 60E ANNIVERSAIRE DU DÉCLENCHEMENT DE LA GUERRE DE LIBÉRATION
Un dauphin échoue sur une plage à Dellys (Boumerdes)

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X