Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Une étude vient de le démontrer, 25% des médecins étrangers en France sont Algériens
  • Publiée le : 29-11-2014
  • Article publier dans News
  • Lue 7272 fois

Les médecins de nationalité algérienne représentent 25% des praticiens étrangers exerçant leur profession en France (54 168 médecins), indique le Conseil de l’Ordre des médecins (Cnom) français ce jeudi 27 novembre.

 

Selon une étude sur les flux migratoires et trajectoires des médecins, réalisée par le Cnom, à partir des chiffres du tableau de l’Ordre 2014, les médecins algériens en France dont le nombre dépasse les 13 500 médecins, représentent 25 % de l’ensemble des praticiens étrangers dans ce pays, contre 11,5% de Marocains et 7,1% de Tunisiens. Une forte présence algérienne qui devrait s’accroitre davantage d’ici 2020, souligne la même étude qui précise par ailleurs que 85,9% des praticiens d’origine algérienne sont diplômés en France, contre 71,7% pour les Marocains, un ratio qui grimpe jusqu’à 90% pour les Tunisiens.

 

63% de ces médecins algériens sont de sexe masculin avec une moyenne d’âge dépassant les 55 ans, contre moins de 55 ans pour la gent féminine, détaille en outre le Cnom dans son étude« L’arrivée des médecins nés ou diplômés hors de France s’explique en grande partie par le contexte historique et géopolitique. La moitié d’entre eux sont nés dans des pays ayant tissé des liens particuliers avec la France : Maghreb (43,6% d’entre eux sont nés en Algérie, au Maroc ou en Tunisie) », expliquent les initiateurs de l’étude.

source: leconews



Articles similaires :
Effondrement d’un immeuble à La Casbah Un mort et quatre blessés
Accident de la circulation à Alger 31 blessés dans la chute d’un conteneur sur un bus
Paris déconseille les déplacements le long du sud de la frontière marocaine avec l’Algérie

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X