Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Energie / La Russie prête à propulser l’Algérie dans l’ère nucléaire
  • Publiée le : 13-10-2017
  • Article publier dans News
  • Lue 8731 fois

Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a déclaré que son pays était prêt à offrir sa technologie et ses solutions techniques à l’Algérie dans le cas où cette dernière envisagerait de créer une industrie nucléaire nationale. Pour lui, «l’Algérie est un partenaire fiable qui joue un rôle important en Afrique du Nord. Elle est l’un des États-clés de cette région stratégique».

Dans un entretien accordé, hier, à la veille de sa visite en Algérie, à l’agence de presse officielle APS, M. Medvedev est revenu sur la qualité des relations entre les deux pays qualifiée d’ailleurs d’excellentes. Le Premier ministre russe a énuméré nombre de domaines de coopération, dont celui de l’énergie. «Nous coopérons activement dans le domaine énergétique», a-t-il soutenu, soulignant que «plusieurs projets rencontrent un vrai succès dans le secteur pétrogazier».

 

La Russie ne compte pas limiter sa coopération avec l’Algérie dans le seul domaine des énergies fossiles. Une proposition franche à ainsi été formulée par le responsable russe qui a exprimé la détermination de son pays à accompagner l’Algérie dans le cas ou cette dernière déciderait de créer une industrie nucléaire: «Si l’Algérie décidait de créer une industrie nucléaire nationale, nous serions prêts à offrir nos technologies et nos solutions techniques. Actuellement, la Russie forme déjà pour l’Algérie des experts du secteur nucléaire. Nous sommes également prêts à étudier des projets concernant la production d’électricité propre par les installations éoliennes ou solaires».

 

En tout cas c’est avec satisfaction que le l’hôte de l’Algérie a évoqué la coopération entre les deux pays dans le domaine du nucléaire civil. «La Russie apprécie grandement ce dialogue et les possibilités de trouver des compromis. On a créé une base juridique solide pour la coopération dans le secteur énergétique nucléaire», a-t-il souligné.

 

Rappelons que l’accord signé en 2014 entre la Russie et l’Algérie prévoit de propulser notre pays dans l’ère atomique. Le décret présidentiel n°14-378 daté du 30 décembre 2014 et signé le 3 septembre 2014 et publié dans le Journal officiel le 25 janvier 2015 prévoit une assistance de la part de l’agence russe Rosatom au ministère de l’Énergie algérien dans le développement d’une véritable industrie nucléaire en Algérie.

 

Cette assistance couvre les domaines de la formation des ingénieurs et des techniciens nucléaires algériens par leurs homologues russes, l’échange d’informations scientifiques et techniques par tous les moyens. Le but étant d’arriver en 2025, à l’installation d’une centrale nucléaire opérationnelle.

M.M.



Articles similaires :
Un train de voyageurs déraille à Alger : un mort et 63 blessés
Selon le Happy Planet Index Les Algériens sont les plus heureux du monde arabe
Khalifa Haftar :L'Algérie, l’Egypte, les Emirats et l’Arabie Saoudite nous ont armés

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X