Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


L’Armée algérienne se dote d’une usine de fabrication de systèmes électroniques
  • Publiée le : 24-10-2014
  • Article publier dans News
  • Lue 8668 fois

L’Algérie vient de se doter d’une usine de fabrication de systèmes électroniques inaugurée dimanche à Sidi Bel Abbes par le chef , chef d’état-major de l’Armée, le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah.

 

Cette usine est une joint-venture algéro-allemande avec un capital réparti à hauteur de 51% pour la partie algérienne et de 49% pour la partie étrangère partenaire.La SCAFSE a pour objectif essentiel de répondre aux besoins de l’ANP en matière de systèmes électroniques. La cérémonie d’inauguration a été marquée par une séance de présentation des missions et activités de la nouvelle Société de production, spécialisée notamment dans les radars de surveillance des frontières et les radios tactiques.


Les responsables de la SCAFSE ont précisé à ce titre que la production couvre trois principaux domaines, à savoir « la surveillance et la détection terrestres » (radars), « les systèmes et capteurs de surveillance » (systèmes opto-électroniques) et « les moyens de radio-communication ».Le vice-ministre de la Défense nationale a mis en avant le caractère stratégique de la SCAFSE tout en insistant sur l’importance de la formation au profit des compétences algériennes et ce, a-t-il souligné, « tant au niveau de la chaîne de production que dans la phase préalable qu’est la conception ».

 

Le chef d’état-major de l’ANP a également visité les différents ateliers de production où il a assisté à des démonstrations illustrant la performance des équipements. Auparavant, il avait procédé à l’inauguration de l’Entreprise de développement de la fabrication des véhicules à Aïn Bouchekif (Tiaret).Dans la matinée, le vice-ministre de la défense nationale et chef d’etat-major de l’ANP avait inauguré l’usine de la Société algérienne pour la fabrication des véhicules ½ Mercedes Benz » (SAFAV-MB) d’Aïn Bouchekif, dans la wilaya de Tiaret et assisté à la sortie des chaînes des deux premiers véhicules de cette marque allemande.

source: algerie1



Articles similaires :
Des enfants de hauts responsables de l’Etat espionnent la présidence et le Ministère de la Défense
Tension au Val d’Hydra : Opération de déménagement des familles et des commerçants
Mezrag: «Une grâce totale ou partielle touchera les prisonniers politiques»

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X