Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Zetchi dénonce une « campagne d’acharnement » contre Madjer, recadre Berraf
  • Publiée le : 05-06-2018
  • Article publier dans News
  • Lue 7590 fois

La fédération algérienne de football (FAF) a réagit hier dans un communiqué à propos de ce qui est devenu « l’affaire Madjer », en dénonçant une « campagne d’acharnement contre la personne du sélectionneur national ».

 

Il s’agit de la première réaction de la FAF après la défaite humiliante contre le Cap-Vert au 5 juillet vendredi dernier. Le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, a tenu en son nom et au non des membres du bureau fédéral  à dénoncer « la campagne d’acharnement menée contre la personne du sélectionneur national surtout à la veille d’une rencontre amicale aussi importante contre le Portugal ce jeudi 7 juin à Lisbonne ». Ainsi, le président de la fédération désapprouve les critiques acerbes à l’égard de Madjer qui le ciblent personnellement.

 

Dans le même registre, « le président de la Fédération algérienne de football et son Bureau fédéral et, tout en respectant les avis des uns et des autres, rappelle à l’opinion publique que toutes les décisions engageant l’avenir du football national et de l’équipe nationale sont de la seule et unique souveraineté du Bureau fédéral de la FAF comme stipulé dans l’article 36 des statuts de la Fédération algérienne de football », ajoute le communiqué en réponse à « des voix non autorisées » qui « se sont élevées pour réclamer des changements dans la gestion technique de l’équipe nationale A ». Bienque le communiqué ne cite aucun nom des ces « voix non autorisées », mais il est clair que la mise au point sonne comme un recadrage en direction du président du COA Mustapha Berraf, seule personnalité officielle qui réclamé publiquement « un changement radical » dans le staff technique des verts.

 



Articles similaires :
60% des élèves orientés vers des filières «indésirables»
Khalifa Haftar :L'Algérie, l’Egypte, les Emirats et l’Arabie Saoudite nous ont armés
Mohamed Talbi, La carte d’identité nationale biométrique suffira à obtenir tout document administratif

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X