La France souhaite renvoyer Djamel Beghal en Algérie
  • Publiée le : 13-06-2018
  • Article publier dans News
  • Lue 7034 fois

PARIS (Reuters) – La France souhaite renvoyer en Algérie Djamel Beghal, figure de l’islam radical, à sa sortie de prison dans les prochaines semaines ou, à défaut, l’assigner à résidence, a déclaré mercredi la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

 

Ce ressortissant franco-algérien déchu de sa nationalité française purge une peine de 10 ans de prison pour avoir participé à un projet d’évasion d’un membre du Groupe islamique armé (GIA) algérien, Smaïn Aït Ali Belkacem, condamné à perpétuité pour un attentat dans le RER, à Paris, en octobre 1995.

 

Il est également considéré comme un mentor de Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly, deux des auteurs des attentats de janvier 2015 à Paris, contre Charlie Hebdo et un magasin juif.

 

“Il va sortir de prison, sa peine sera terminée et (…) nous souhaitons qu’il puisse retourner en Algérie”, a déclaré Nicole Belloubet à France Inter. “Il a une interdiction de territoire français (…) Nous travaillons avec les Algériens ; ce n’est pas acquis au moment où je vous parle.”

 

Si l’Algérie refuse de l’accueillir, “il sera assigné à résidence”, c’est-à-dire placé sous “surveillance constante”, a ajouté la garde des Sceaux.

 

Djamel Beghal fait partie des détenus pour faits de terrorisme ou radicalisés jugés dangereux par les autorités françaises, qui souhaitent leur appliquer un strict suivi après leur sortie de prison.



Articles similaires :
Bouteflika aurait été transféré à Grenoble selon un média français : rechute, simple contrôle ou intox ?
L'Algérie va refouler 3 000 Nigériens
L’énigmatique négociateur nigérien ou comment la France a obtenu la libération de son otage

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X