Le Mouvement Jeunesse Éveillée, une association algérienne qui se démarque !
  • Publiée le : 13-06-2018
  • Article publier dans News
  • Lue 14956 fois

Créer il y a quelques semaines par des  jeunes algériens de toutes les wilayas, le Mouvement Jeunesse Eveillée est une association nationale de Jeunesse, qui a su, des sa création, se démarquer des associations déjà existantes.

 

En premier lieu, de par ses textes fondateurs, dont nous tenons copie, le MJE interdit l’adhésion à toute personne qui dépasse les 45 ans, comme pour protester face à ces associations de jeunesse dont les membres dirigeants sont des quinquagénaires. Autre originalité de l’association, sa direction, qui n’est, à l’inverse d’autre mouvement de la société civil, pas composé d’un Bureau Exécutif mais d’un Collège Participatif, en quoi l’ensemble des structures sont dirigées de manières rotatives, afin de permettre à chaque membre de prendre ses responsabilités lorsque son tour est venu, et c’est l’efficacité des membres qui ponctueront leur ascension dans l’association.

 

Ensuite, elle a su se démarquer par son discours. Alors que l’ensemble du corps associatif consacré à la jeunesse est  absent du débat public, le Mouvement Jeunesse Eveillée s’engage à travailler sur la promotion d’un « véritable courant d’idées et de propositions », et de participer, à cet effet, à « l’édification d’une Algérie Meilleur »

 

Estimant que  « la jeunesse algérienne est bien trop souvent instrumentalisée, faisant ainsi émerger un pessimisme généralisé dans la société, le Mouvement Jeunesse Eveillée tient  à se démarquer de l’ensemble des courants qui s’autoproclament  représentant de la jeunesse », estimant à cet effet que « la jeunesse algérienne est suffisamment mure et mature pour exprimer ses positions et ses propositions, à travers un discours clair et constructif»

Nous promettant d’ici peu, des débats riches et variés, nous attendons l’évolution de ces initiatives.



Articles similaires :
Accident de la circulation à Alger 31 blessés dans la chute d’un conteneur sur un bus
Benjamin Nétanyahu accuse la Tunisie et l’Algérie d’avoir expulsé les juifs en 1948
Le torchon brûle entre Rabat et le Caire, L’Algérie au cœur de la crise maroco-égyptienne

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X