Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Zetchi a rencontré Halilhodzic la semaine passée
  • Publiée le : 02-07-2018
  • Article publier dans News
  • Lue 9167 fois

Les joueurs souhaitent vivement le retour de Gourcuff

Beaucoup de choses ont été dites à travers la presse sur l’éventuel retour de Vahid Halilhodzic à la tête de l’équipe nationale algérienne. Le nom du Franco-Bosniaque est évoqué à travers la presse depuis que la décision de limoger Rabah Madjer ait été prise, avant même de la communiquer officiellement. Le président de la Fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi, qui semble avoir appris les leçons du passé, a profité de l’occasion pour rencontrer Vahid Halilhodzic, dans la discrétion la plus totale. Selon une source bien informée, le rendez-vous a eu lieu la semaine passée en France. L’information est officielle, nous la tenons d’une source très au fait de ce dossier, seulement, on ne sait pas si ce tête-à-tête a eu lieu à Paris ou à Lille, lieu de résidence de Vahid Halilhodzic.

 
Le président était accompagné d’un de ses vice-présidents
Notre source nous révèle aussi un point très important.   Kheireddine Zetchi ne s’est pas présenté seul à ce rendez-vous avec Vahid Halilhodzic. On évoque qu’il y avait un de ses vice-présidents. C’est à dire  Rebouh Haddad ou Bachir Ould Zmirli. Mais selon les données en notre possession, il y a de très fortes chances à ce que  ce soit Rebouh Haddad qui était à ses côtés, en raison de l’insistance de ce dernier pour engager Halilhodzic. D’ailleurs, il est le seul membre du BF à être un pro-Vahid dans cette histoire et il avait appelé Halilhodzic au téléphone, juste avant la fin du ramadhan pour lui proposer de revenir à la sélection nationale. L’autre détail, c’est qu’ils ont déjeuné en France, dans un restaurant.

 
Coach Vahid a demandé un temps
de réflexion

Pour ce qui est des détails de cette rencontre, il faut savoir que les deux parties ont beaucoup parlé sur l’éventuelle collaboration à nouveau après une première entre 2011 et 2014. Selon la même source, Halilhodzic n’a pas donné de réponse claire au président Zetchi et au vice-président de la FAF, concernant son retour en sélection. Il a en effet demandé un temps de réflexion et une période pour se reposer avant de penser à son avenir. On ignore si les deux parties ont évoqué le volet financier puisque Halilhodzic souhaitait avoir un gros salaire, que la Fédération algérienne de football ne pouvait pas mettre à sa disposition.

 
Il a reçu une proposition très alléchante de la part d’un club européen
Même si Halilhodzic n’a pas donné de réponse claire, l’ancien sélectionneur s’est montré épaté par une proposition émanant d’un club européen. Selon notre source, ledit club aurait fait une proposition plus qu’alléchante pour le Franco-Bosniaque, qui semble lui avoir fait changer d’avis, alors qu’il voulait prendre en main une sélection nationale. En tout cas, avec Vahid Halilhodzic les choses seront mises au clair cette semaine.

 
Les joueurs souhaitent vivement le retour de Gourcuff

Au sujet de la succession de Rabah Madjer, la Fédération algérienne de football est en train de chercher un technicien au profil intéressant pour prendre en main les Verts, afin de commencer la préparation pour la coupe du monde 2022 au Qatar. Même si en haut, on préfère Vahid Halilhodzic, histoire de calmer le peuple, Zetchi avait un penchant pour Christian Gourcuff qu’il avait approché. C’est aussi le cas des joueurs. Selon une source bien informée, la majorité des joueurs professionnels ont un penchant pour Christian Gourcuff, bien que des parties tierces, n’ayant aucune relation avec le football, tentent d’imposer Halilhodzic. Les cadres de l’équipe sont donc favorables au retour de Gourcuff.

 
Ils sont toujours en contact avec lui
Selon une source bien informée, les joueurs, qui ont beaucoup apprécié et ont appliqué sa méthode de travail, sont toujours en contact avec lui. Les professionnels évoluant à l’étranger échangent avec Gourcuff à travers des messages et des mails, pour demander de ses nouvelles. Même dernièrement, des joueurs ont appelé Gourcuff, selon une source bien informée, pour demander de ses nouvelles, surtout que son nom était sorti en exclusivité à travers ces mêmes colonnes.

 
Ils avaient déjà souhaité son retour après le départ de Rajevac
Pour rappel, les joueurs avaient déjà demandé le retour de Christian Gourcuff à plusieurs reprises, notamment après le coup d’état monté contre le Serbe, Milovan Rajevac. Cette nuit-là, et lorsque l’ancien président, Mohamed Raouraoua, avait réuni les joueurs pour trouver une solution après Algérie-Cameroun, certains avaient regretté le départ du technicien breton.

 
La commission technique de la FAF a tranché en sa faveur
La commission technique chargée de donner son avis sur l’entraîneur et qui est composée du DTN, Rabah Saâdane, le DEN Boualem Charef, et le manager général des équipes nationales, Hakim Medane, ont tous les trois donné leur avis au président Kheireddine Zetchi sur le profil idéal. Pour Medane, on ignore ce que le manager général a dit au président, mais le DTN et le DEN ont tranché en faveur de Gourcuff. Ils ont fait savoir au président de la FAF que le profil de Gourcuff était plus intéressant, permettant à l’EN de revenir rapidementsur sur le devant de la scène.

 
Zetchi entre deux feux
Ainsi, le président de la Fédération algérienne de football se trouve pris entre deux feux. Tout d’abord, il y a les pro-Vahid qui font une pression terrible, notamment chez les médias. D’ailleurs, Kheireddine Zetchi s’est montré  agacé par cette campagne médiatique et veut prendre la décision sans pression. Puis, il y a l’avis des joueurs que tout le monde connaît. Ils sont pour le retour de Christian Gourcuff. Du coup, Zetchi veut prendre la bonne décision pour ne rien regretter par la suite, sachant surtout qu’il n’a plus le droit à l’erreur, après deux grosses erreurs de casting.



Articles similaires :
L’Algérie et la Tunisie pour remplacer le Maroc ?
Paris déconseille les déplacements le long du sud de la frontière marocaine avec l’Algérie
Fin de la légalisation de documents, le décret arrive selon le Ministère de l’intérieur

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X