Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Accusé de corruption et dilapidation de biens publics : le PDG Ad Display, sous mandat dépôt
  • Publiée le : 03-07-2018
  • Article publier dans News
  • Lue 6442 fois

Il avait l’exclusivité d’affichage publicitaire sur tout Alger, Mourad Hadj Said PDG Ad Display est depuis quelques heures sous mandat dépôt à la prison d’El Harrach pour complicité, dilapidation des biens publics et bénéfice et usage d’influence sur agents d’institutions administratives.


L’affaire remonte, il y a quelques mois, le 2 avril dernier exactement, lorsqu’une une enquête a été ouverte suite à la mort d’un ouvrier d’Ad Display, tué par un panneau publicitaire qui lui était tombé dessus. Sauf qu’à l’évolution des investigations, ce qui était une simple de droit civil prend une tournure bien plus grave, nous indique une source proche de l’affaire,  puisque des irrégularités ont été découvertes, révélant que, le géant algérien de l’affichage continuait à travailler alors que son contrat d’exploitation publicitaire sur les 54 communes de la capitale  avait bel et bien pris fin en 2016.  Chose qui n’empêchera pourtant pas  Mourad Hadj Said de continuer à faire du business.

 

Aussi, cette infraction à la loi, le fera tomber sous le sceau des articles 26, 29 et 52 de la loi relative à la prévention et la lutte contre la corruption, précise la même source. Voilà pourquoi les services de la wilaya d’Alger se sont mis ce matin à désinstaller les panneaux de Ad Display implantés le longs des routes d’Alger.

 

Enfin, notons qu’outre de gérer un parc de plus de 6000 espaces constitués de panneaux publicitaires, abri bus, barrières protectrices, kiosques et autres espaces d’affichage publicitaires, Mourad Hadj Said préparait la Smart city un projet inestimable financièrement parlant .




Articles similaires :
Terrorisme au Sahel : Les «chouyoukh» accusent la France et le Qatar
Les relations entre la France et l'Algérie sont à leur meilleur niveau (Fabius)
Mohamed Talbi, La carte d’identité nationale biométrique suffira à obtenir tout document administratif

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X