Béjaïa:le trentenaire agressé par les”parkingueurs”succombe
  • Publiée le : 08-08-2018
  • Article publier dans News
  • Lue 11901 fois

Le jeune homme -sauvagement agressé depuis une semaine par des “parkingueurs” sur la plage de Louta dans la commune de Souk El Tenine (Béjaïa)- a succombé mardi.

 

Cet acte abominable remet au goût du jour l’anarchie qui règne sur les plages des villes côtières du pays censées offrir un meilleur accueil aux estivants venus des quatre coins du pays. Hélas! le jeune homme qui a parcouru des centaines de kilomètres pour se détendre sur l’une des plages de  Béjaïa a fini par se retrouver dans le coma.

 

“Aissa. Z”, 36 ans, originaire de la wilaya de El Oued avait choisi, selon nos sources, de venir à Béjaïa pour passer quelques jours des vacances. Refusant de payer les 200 DA de frais de parking, un groupe d’agresseurs l’a roué de coups. Evacué à l’hôpital dans un état lamentable, le jeune homme a rendu l’âme mardi.

 

L’accaparement des plages de la ville des Hamadites contredit les déclarations des responsables locaux affirmant la gratuité d’accès aux plages.

 

La victime a, faut-il le rappeler, été malmenée par un groupe de jeunes qui se présentent comme des parkingueurs, qui lui ont provoqué des blessures à la tête et sur le dos. Evacué au CHU de Béjaïa où il a subi une intervention chirurgicale. Depuis, il était resté dans le coma avant de rendre l’âme.

 

Echorouk a appris de certaines sources que les services de sécurité avaient arrêté trois jeunes soupçonnés d’être des agresseurs présumés du jeune homme, tandis que la traque des autres jeunes en cavale se poursuit.

 

En réaction, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (Laddh) a condamné dans un communiqué cet incident, appelant à assurer la sécurité des citoyens.



Articles similaires :
Algérie – Maroc : Lamamra dénonce l’escalade verbale marocaine
Israël va installer du matériel de surveillance sophistiqué à la frontière marocaine avec l'Algérie
Paris déconseille les déplacements le long du sud de la frontière marocaine avec l’Algérie

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X