Bouhired : «Je n’irai pas à La Mecque tant que les Al-Saoud sont au pouvoir»
  • Publiée le : 27-10-2018
  • Article publier dans News
  • Lue 16800 fois

L’icône de la Révolution algérienne, Djamila Bouhired, a affirmé qu’elle ne se rendrait pas aux Lieux saints de l’islam tant que les Saoud sont au pouvoir. La moudjahida, qui s’est exprimée sur les colonnes d’un journal arabophone, a justifié sa position par sa condamnation du crime abject dont a été victime le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, assassiné par des agents envoyés par le régime wahhabite de Riyad jusqu’à Istanbul, en Turquie, pour l’éliminer.

 

L’Arabie Saoudite fait face, depuis la disparition du correspondant du Washington Post après s’être rendu dans le consulat saoudien à Istanbul, à une vaste campagne qui vise à l’isoler sur la scène internationale et à faire condamner le fils du roi, Mohammed Ben Salman, soupçonné d’avoir commandité l’assassinat.

 

Le président turc avait affirmé récemment, dans un discours devant les députés turcs, que l’assassinat de Jamal Khashoggi avait été planifié plusieurs jours à l’avance et a exigé que le régime saoudien livre à la Turquie les dix-huit suspects arrêtés par la police saoudienne afin qu’ils soient jugés à Istanbul.



Articles similaires :
Voyages vers la France : après la cherté des billets, la galère des documents d’identité
Transport aérien Air Algérie augmente sa part de marché
Farid Bedjaoui, « l’intermédiaire » dans le scandale Saipem-Sonatrach dans le collimateur de la justice française

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X