Saisie de 300 kg de cocaïne en Algérie: les commandos marine honorés
  • Publiée le : 06-02-2019
  • Article publier dans News
  • Lue 3330 fois

Dans le numéro de février de la revue El Djeich, le chef de l’armée algérienne a loué les mérites des commandos marine ayant saisi dernièrement une cargaison de plus de trois quintaux de cocaïne à l’est du pays.

 

Suite au succès de leur opération d'interception d'une cargaison de cocaïne au port de Skikda, dans l'est de l'Algérie, le 25 janvier, les commandos marine de l'Armée nationale populaire (ANP) algérienne ont reçu un vibrant hommage du chef d'état-major de l'ANP. Le message de félicitations a été publié dans le numéro de février de la revue El Djeich (l'Armée).


L'opération exécutée par le détachement relavant de la compagnie des commandos marine de Skikda est un «exploit» qui «dénote de leur haut degré de vigilance, de professionnalisme et d'efficacité», a déclaré le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major de l'ANP. Les retombées de cette opération ont une «dimension nationale», car ce genre d'actions est «de nature à prémunir notre pays de ses effets néfastes», a-t-il encore ajouté.

 

Tout en rappelant que la création du régiment d'actions spéciales marines est tout à fait récente, M.Gaïd Salah a affirmé que les commandos qui ont accompli cette opération d'interception avaient mis en avant «leur capacité à accomplir les missions spéciales dont ils sont investis avec l'efficience requise».

 

 

À la suite d'une «patrouille près de la zone industrielle de Skikda, les gardes-côtes ont découvert dans la soirée du vendredi 25 janvier 2019 une énorme quantité de cocaïne, estimée à trois quintaux et 712 grammes, enfouie dans des sacs à dos», a annoncé le samedi 26 janvier la radio francophone publique chaîne III.

 

Selon des sites d'information algériens, la drogue a été récupérée en mer près du port de Skikda, situé à 300 kilomètres à l'est d'Alger, par des militaires qui avaient été alertés par des marins.

 


Il s'agit de la plus grosse saisie par la marine algérienne depuis celle fin mai 2018 de 700 kilogrammes de cocaïne dans le port d'Oran (nord-ouest), qui avait provoqué l'ouverture d'une enquête. Plusieurs hauts fonctionnaires avaient été par la suite limogés.




Articles similaires :
Mohamed VI : « L’Algérie est la principale partie dans le conflit sur le Sahara »
Des drones auraient survolé la présidence et le MDN
Ali Haddad à l’issue de son élection «Je suis blindé, je n’ai peur de personne»

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X