Quatre militantes du MDS et RAJ déshabillées au commissariat de police de Baraki (Alger)
  • Publiée le : 15-04-2019
  • Article publier dans News
  • Lue 3734 fois

La police a arrêté, hier samedi, plusieurs militants du MDS et RAJ qui tentaient de tenir un rassemblement de contestation devant la grande poste à Alger. Parmi ces militants, figurent quatre femmes qui ont été contraintes à se déshabiller et à subir des actes dégradants au commissariat de police de Baraki (Alger). Témoignage.

 

« Nous étions quatre femmes, deux militantes du MDS et deux autres de RAJ. Les policiers nous ont fait entrer dans une pièce, l’une après l’autre. Quand je suis entrée, j’ai trouvé une femme en civil qui m’a demandé de me déshabiller. J’ai refusé et j’ai lui demandé sa carte professionnelle (de police). Elle m’a répondu : laissez-moi faire mon travail. Et quand j’ai résisté, elle m’a menacé d’appeler les autres policiers pour me dévêtir… lorsque j’ai enlevé mes habits, elle m’a demandé d’écarter les jambes, avant de commencer, sans gants, à fouiller mes parties intimes (…) », a confié l’une des victimes, Amel, dans une déclaration à Elwatan.com.

 

Amel a fait part de son intention de porter plainte contre la police

 



Articles similaires :
La France ne remettra jamais à l’Algérie des archives qui « lui font tort »
L’armée arrête un chef terroriste à la frontière algéro-malienne
Zineddine Zidane raconte comment il a pleuré en pensant à son père lors de la finale du Mondial-1998

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X