Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Les relations entre la France et l'Algérie sont à leur meilleur niveau (Fabius)
  • Publiée le : 09-11-2014
  • Article publier dans News
  • Lue 4540 fois

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, s'est félicité du bon fonctionnement de la coopération franco-algérienne en matière sécuritaire et judiciaire. La coopération "fonctionne bien", a-t-il déclaré à la veille de sa visite ayant pour but à dynamiser la relation économique algéro-française.


"D'une façon générale, les relations entre la France et l'Algérie sont à leur meilleur niveau et le potentiel devant nous est considérable. Je m'en réjouis", a déclaré dans un entretien à l'AFP le ministre français, qui doit rencontrer lundi le président Abdelaziz Bouteflika et inaugurer avec les autorités algériennes et son collègue de l'Economie Emmanuel Macron une usine Renault près d'Oran (nord-ouest).

 

"La coordination au Sahel fonctionne bien. Pour la Libye, l'Algérie mène un travail de facilitation utile afin de compléter la médiation des Nations unies", a-t-il ajouté.L'Onu s'est dotée cette année d'un émissaire spécial, Bernardino Leon, chargé de favoriser un dialogue inter-libyen afin de mettre fin à l'anarchie institutionnelle dans ce pays plongé dans le chaos depuis la chute du colonel Mouammar Kadhafi en 2011.

 

Concernant le Mali, "la démarche des  Algériens est précieuse. Nous souhaitons que les choses progressent d'une façon décisive au mois de novembre", a aussi déclaré Laurent Fabius.L'Algérie multiplie les rounds de négociations pour amener Bamako et les représentants des groupes armés maliens à un accord de paix. Dans le passé, Alger était déjà parvenu à des accords en 1992 et 2001 mais ils avaient ensuite été remis en cause.

 

Interrogé sur l'enquête menée sur l'assassinat des moines français de Tibhirine en 1996, toujours non élucidée, le ministre a rejeté l'idée qu'Alger bloquerait la recherche de preuves par les juges français."Ce qui m'est indiqué, c'est que les institutions judiciaires françaises sont satisfaites de la coopération (avec la justice algérienne). Le juge Marc Trévidic a pu se rendre à deux reprises en Algérie et nous comptons sur les autorités pour que la coopération se poursuive de façon satisfaisante", a souligné le chef de la diplomatie.

 

L'Algérie a refusé en octobre que le juge d'instruction français rentre en France avec des prélèvements réalisés sur les dépouilles des religieux  assassinés, ce qui a été dénoncé par l'avocat des familles des moines, Patrick Baudoin."La procédure doit respecter le droit algérien comme le droit français", a fait valoir Laurent Fabius à ce sujet. "La façon dont les choses se sont déroulées sur place a été jugée satisfaisante par nos autorités judiciaires. Ce qui compte c'est qu'on puisse établir la vérité", a-t-il ajouté.



Articles similaires :
Météo: Pluies et vents forts affecteront plusieurs wilayas du pays
Football/sélection algérienne : Gourcuff jette la balle dans le camp de Fekir
Crash d’un Mig près de Tiaret

Vos commentaires :

Quel est votre pronostic pour la finale de la LDC entre le Real Madrid et Liverpool ?




X