60% des élèves orientés vers des filières «indésirables»
  • Publiée le : 11-11-2014
  • Article publier dans News
  • Lue 4544 fois

Selon des statistiques établies par l’Union nationale des associations des parents d’élèves, 60% des élèves sont orientés vers des filières «indésirables», ce qui engendre le redoublement et la déperdition scolaire après un échec scolaire.


« 60% des élèves sont orientés par leurs établissements vers des filières non souhaitées, contre 20% vers des filières n’ayant aucun rapport avec leur niveau de savoir et leur moyenne, tandis que les 20% restants sont orientés en fonction de leur vœux », a fait savoir Ahmed  Khaled, président de l’Union nationale des associations des parents d’élèves.

 

Par ailleurs, le président de l’Unape a fait endosser la plus grande responsabilité de l’échec, du redoublement et de la déperdition scolaire dus à la mauvaise orientation aux établissements scolaires.

 

La défaillance des inspecteurs en charge d’orientation scolaire qui n’accomplissent pas leur rôle d’assurer le suivi de l’élève tout au long de l’année scolaire, en se contentant plutôt d’attendre la fin de l’année pour l’orienter sur la base de sa moyenne obtenue sans autant prendre en considération ses « vœux », selon notre interlocuteur.

 

Afin d’éviter à l’élève de se trouver dans une telle situation, Ahmed Khaled a interpellé la ministre de l’Education, Nouria Benghebrit à revoir les critères d’orientation scolaire, et ce en assurant un suivi de l’élève dès sa première année primaire jusqu’à la quatrième année moyenne, et c’est à travers les neuf années de « scolarité obligatoire » que l’on puisse connaître les penchants de l’élève à orienter correctement dès son admission au secondaire.  

source: echoroukonline



Articles similaires :
Le Parlement français accuse l'Algérie de négliger les cimetières chrétiens et juifs
Juifs expulses en 1948 : israël veut porter plainte contre l’Algérie
Des passagers algériens passent la nuit à l'aéroport tandis que les passagers étrangers sont logés à l'hôtel

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X