Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Un document audio lui est attribué Quand Abou Bakr al-Baghdadi évoque l'Algérie
  • Publiée le : 11-11-2014
  • Article publier dans News
  • Lue 8671 fois

Un message audio de 17 minutes, diffusé jeudi sur Internet, et attribué à un homme se présentant comme Abou Bakr al-Baghdadi, chef du groupe terroriste « Etat Islamique » (EI, ex-Daech), dément les rumeurs de sa mort suite aux frappes de la coalition. La voix, s’adressant à ses partisans, cite l’Algérie (par deux fois) pour affirmer,sans citer de nom, qu’il acceptait l’allégeance des«  frères ».

 

Après avoir indiqué que « l’Etat islamique continuera à s’étendre », la voix annonce que de « nouvelles wilayas », affiliées à l’EI, « ont été installées ». Il citera cinq pays dans lesquels, selon lui, l'organisation terroriste s'est étendu : l’Arabie Saoudite, le Yemen, l’Egypte, la Libye, et l’Algérie. Cette sortie du chef terroriste de l’EI remet au devant de la scène l’assassinat d’Hervé Gourdel survenu en août dernier à Tikijda. Les terroristes, se présentant en tant que membres du groupe « Djound al-Khilafa », avaient revendiqué le rapt et la décapitation de l’alpiniste français, tout en proclamant leur allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi et à l’EI.

 

À l’heure où nous publions, l’authenticité de la voix dans le document audio n’a pas été encore confirmée. Ce message audio est le premier attribué à Abou Bakr al-Baghdadi depuis une vidéo (voir capture écran)  diffusée en juillet dernier, peu après la proclamation par l'EI d'un « califat » sur une partie de la Syrie et de l'Irak.

source: liberte



Articles similaires :
Les Algérois se remémorent les hauts faits de la Révolution du 1er novembre 1954
L’armée arrête un chef terroriste à la frontière algéro-malienne
Des enfants de hauts responsables de l’Etat espionnent la présidence et le Ministère de la Défense

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X