Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Zineddine Zidane raconte comment il a pleuré en pensant à son père lors de la finale du Mondial-1998
  • Publiée le : 14-11-2014
  • Article publier dans News
  • Lue 13699 fois

Dans un documentaire qui sera diffusé ce soir sur Canal+, intitulé «Foot et immigration», réalisé par Eric Cantona, la star planétaire du football d’origine algérienne, Zineddine Zidane a versé de chaudes larmes en revenant sur ses deux buts en Coupe du monde de 1998 au stade Saint-Denis. Interrogé par l'ancien joueur emblématique de Manchester United Eric Cantona sur ce qu’il avait ressenti après avoir inscrit les deux buts qui ont permis à la France de remporter la première Coupe du monde de football de son histoire, Zidane a répondu en faisant allusion à son père : «Sur mes deux buts en finale de Coupe du monde, j'ai pensé très fort à lui.


Je lui ai dit : purée elle est belle l'histoire quand même…» Selon une présentation de ce documentaire faite par Le Figaro, l’ancienne star du Real Madrid a montré une facette qu’on ne lui connaissait pas, lui qui est en général avare en confidences concernant sa vie privée. Zidane a voulu ainsi rendre hommage à son géniteur, émigré algérien qui, après un dur labeur, s’est vu récompensé par la gloire de son fils dont le moins que l’on puisse dire est loin d’être ingrat. Smail, le papa du joueur, narre, lui aussi, comment il est arrivé en Hexagone il y a soixante ans, plus précisément en 1953.


Il avait fait le voyage par bateau et n’espérait que changer un tant soit peu sa vie sans toutefois imaginer un seul instant que sa rencontre avec celle qui deviendra la mère de ses enfants et son union avec elle permettront la naissance d’un champion de football au jeu génial, faisant de lui l’un des meilleurs joueurs de tous les temps. Le footballeur de renom offrira à la France sa première Coupe du monde et lui permettra d’arriver à une autre finale de cette prestigieuse compétition que son équipe aurait probablement remportée, n’était-ce ce fameux et malheureux coup de boule sur un joueur italien.


Cet incident peu glorieux avait entaché sa carrière riche en performances. Malgré ce triste événement, Zidane restera un grand champion adulé à travers le monde, n’en déplaise aux nombreux commentateurs sportifs français qui ne retiennent de son long parcours que le coup de boule, faisant fi de ses nombreux exploits. D’ailleurs, depuis qu’il a pris sa retraite internationale, le football français patauge dans la boue, se distinguant par les crises qui émaillent la participation de l’équipe nationale de France dans les différentes compétitions. En Espagne aussi, on ne semble pas digérer les débuts de carrière de l’ancien joueur d’origine algérienne en tant qu’entraîneur de l’une des catégories des joueurs du Real Madrid. Il fait l’objet de tirs groupés de la part de certains sélectionneurs et dirigeants de clubs qui lui reprochent d’entraîner une équipe sans avoir les diplômes requis. Devant ces pressions qui pèsent lourd sur Zidane, un petit hommage est sans doute bon pour le moral.

source: algeriepatriotique



Articles similaires :
L'ALGÉRIE CÉLÈBRERA SAMEDI LE 60E ANNIVERSAIRE DU DÉCLENCHEMENT DE LA GUERRE DE LIBÉRATION
Crash d’un Mig près de Tiaret
L’entraîneur de Lyon conseille au franco-algérien Fekir de choisir la France

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X