Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Lettre de Mohamed Boudiaf transmise à la délégation du Caire, interceptée par la police française.
  • Publiée le : 25-03-2015
  • Article publier dans Politique
  • Lue 7972 fois

Le "rapport Ahmed" de nouveaux problèmes.

 
Le rapport Ahmed", envoyé au Caire par Mohamed Boudiaf, fut saisi, le 21 juin 1955, par la police.

 

Ce document permettra de faire éclater au grand jour les contacts pris par le Front de Libération Nationale, avec un des chefs des centralistes, Ferhat Abbas.

 
Mon cher Omar.

 
D'abord je réponds poste par poste à ta lettre. Pour Michelet, nous ne serons tranquilles que lorsque tu auras réglé définitivement la question. Il faut voir à tout prix Amirouche et savoir s'il n'y a pas anguille sous roche.

 

Tu me parles du chef de zone de la Haute. Qui est-ce ?
J'ai pris bonne note pour la question des effets. La question sera étudiée et réglée.

 
Tu me demandes des cachets. Qui t'a dit que j'ai des cachets ? Pourtant, au moment de ton départ, il n'y en avait pas. voila je me suis débrouillé : deux systèmes de cachets, mais ce ne sont pas des cachets ronds.

 

On compose à volonté ce que l'on veut. Front, Armée,ou chef de zone. Ils sont rectangulaire. J'ai déjà donné un à Arezki pour la Kabylie, j'ai gardé l'autre pour pour Alger.

 

Mais je pense te l'envoyer. Ici nous n'en avons pas besoin et puis j'essaierai d'en avoir un autre. Mais je ne peux pas te l'envoyer aujourd'hui. Il est 8 heures du soir, l'agent de liaison part demain et le cachet est chez Ahsine, pas à la maison, mais caché chez un autre. Car il y a alerte encore.

 

Les frères de Haradj et Saïd, le chauffeur de la Redoute sont arrêtés....

 
Cartes d'Etat-Major et..... pris note. Au sujet de ton retour ici je reviendrai plus loin sur la question.
J'ai répondu à toutes les questions, maintenant venons à la situation ici.

 
Tout d'abord, un grand travail a été fait
1 - Contact avec Abbas. Il est- d'accord pour que ses amis soignent nos blessés. Il nous donnera des médicaments et ce qu'il pourra comme argent. J'ai chargé quelqu'un de voir si la marchandise est prise
Arezki et moi l'avons vu en personne, il nous a posé trois questions :


1 ) Est-ce que ma politique vous gêne ? Si oui, je me retire, sinon, je persévère. On lui a répondu : d'accord continue.


2 ) Que puis-je faire pour vous aider ? On lui a répondu : médecin, médicaments, finance. Il a répondu : je ferai de mon mieux.


3 ) Dans le cas ou la France me contacte pour proposer un arrangement, que dois-je faire ? Notre réponse : viens nous voir; si nous sommes d'accord, nous te dirons d'accepter; si nous ne sommes pas satisfait, nous te diront : refuse. Il nous a répondu : d'accord.


- Contact cheikh Tebessi. Rendez-vous ici, avec Arezki et moi, manqué. Il a été suivi par la police. Deux des nôtres l'on vu. Entièrement d'accord avec nous. Il fera tout pour nous aider, propagande. Il est prêt à rédiger les tracts en arabe, mais point d'argent.


Je ne sais si je t'ai tout dit. Je m'arrête, j'ai un rendez-vous dans un moment. Fraternellement Ahmed.


P.S : Tâche d'envoyer un agent de liaison tous les dix-quinze jours. Ainsi, nous pourrons nous renseigner mutuellement et nous aider. Tâche de voir ce qui se passe en Petite Kabylie, Arezki ne peut pas y aller. Il est pris ici. D'ailleurs, cette fois, il va se soigner.

 

Je n'ai pas le temps de me relire.

 

Si j'ai sauté des mots, tant pis ! Bon courage et bonne chance !
Un élément nous a donné avant son départ au maquis une petite camionnette, la Vedette, je l'ai prise à la Redoute. L'agent de liaison prendra avec lui le contingent de la Haute, des tracts mozabites et tabac. Les directives sont déjà parties à Souk.



Articles similaires :
Louisa Hanoune répond à un proche de Ali Haddad, «Aucun baltagui n’étouffera ma voix»
Eric Zemmour, placé sous la protection de 3 policiers, doit désormais limiter tous ses déplacements en raison des menaces
Affaire Saipem -Sonatrach: la justice italienne innocente Chekib Khelil

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X