Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Amara Benyounes, seul défenseur des libertés individuelles ?
  • Publiée le : 01-06-2015
  • Article publier dans Politique
  • Lue 6150 fois

Face à une montée en puissance des forces islamistes rétrogrades, visant à interdire la consommation d'alcool, le droit de se vêtir comme on l'entend, la mixité dans les écoles et dans les lieux publics, Amara Benyounes s'est retrouvé bien seul pour leur tenir tete.

 

Dénotant que l'autorisation préalable à la vente en gros de boissons alcoolisées avait permis au courant islamiste de s'accaparer un marché, en distribuant près de 890 agréments, il mettait alors en lumière la qualité de la gouvernance du MSP, qui s'est accaparé un monopole dans de nombreux secteurs commerciaux.

 

Et de poursuivre, ce jeudi, avec un nouveau pavé dans la marre : l'Algérie serait le deuxième pays consommateur d'alcool en Afrique. Comme pour dire aux cercles islamistes qu'il faut d'avantage qu'une autorisation préalable pour opter une liberté au peuple algérien. Ces libertés, acquises au prix de larges sacrifices, de la guerre de libération à la défense de la République, peuvent­elles être sacrifiée sur l’autel de la religion et de la bonne morale ?

 

De nombreux républicains, habitués à des prises de position pour la sauvegarde et l'extension des libertés, sont cette fois­ci rester muets, faisant passer le statut d'opposant avant même les valeurs qu'ils sont censés représenter.

 

C'est en effet bien seul que Amara Benyounes, Secrétaire général du MPA et Ministre du Commerce, a défendu les valeurs de la République, et a travers elle, les libertés individuelles qu'elle consacre.

 

 

 

 



Articles similaires :
En Algérie, la bataille de l’après-Bouteflika a commencé
Louisa Hanoune répond à un proche de Ali Haddad, «Aucun baltagui n’étouffera ma voix»
Sellal: Pas de recrutement dans la fonction publique en 2015

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X