Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


46 présumées prostituées interpellées à Tichy
  • Publiée le : 24-10-2014
  • Article publier dans Sociétés
  • Lue 9410 fois

Quarante-six femmes soupçonnées de prostitution ont été interpellées par les autorités algériennes dans la nuit de mercredi à jeudi dans la station balnéaire de Tichy, à environ 200 km à l'est d'AlgerElles ont été déférées jeudi devant le procureur général près la Cour de Bejaïa, toute proche, sous l'accusation d'"incitation à la débauche", selon le journal. Huit d'entre elles sont restées détenues.


Quarante-six femmes soupçonnées de prostitution ont été interpellées par les autorités algériennes dans la nuit de mercredi à jeudi dans la station balnéaire de Tichy, à environ 200 km à l'est d'AlgerElles ont été déférées jeudi devant le procureur général près la Cour de Bejaïa, toute proche, sous l'accusation d'"incitation à la débauche", selon le journal. Huit d'entre elles sont restées détenues.

 

Ils ont annoncé leur intention de tenir chaque jeudi soir des sit-in devant le siège de la sous-préfecture pour obtenir la fermeture de boîtes de nuits illégales et la comparution de leurs propriétaires devant la justice, ajoute encore Echourouk.Le jeudi soir est le début du week-end en Algérie et ces boîtes sont abritées dans des hôtels cossus généralement très fréquentés ce jour-là.Tichy est une cité balnéaire très prisée des touristes sur les bords de la Méditerranée.Elles ont été déférées jeudi devant le procureur général près la Cour de Bejaïa, toute proche, sous l'accusation d'"incitation à la débauche", selon le journal. Huit d'entre elles sont restées détenues.

 

Selon Echourouk une dizaine d'entre elles ont reçu l'ordre de quitter la région sous 48 heures. Selon le journal arabophone l'opération a été menée conjointement par la Gendarmerie et de Sûreté contre ces femmes âgées de 16 à 59 ans.Certaines d'entre elles avaient déjà été condamnées a des peines de prison et trois ont été impliquées dans des affaires liées au terrorisme, l'une étant la veuve d'un "terroriste", affirme le journal sans citer de source.Le 6 mai dernier, plusieurs hôtels de la région avaient été saccagés par des manifestants qui voulaient leur fermeture pour "atteinte aux bonnes mœurs de la localité". Les protestataires, d'un mouvement appelé "6-Mai" seraient, selon le journal, de jeunes de la région qui sont déterminés à en finir avec ce qu'ils considèrent comme des "dérives" sociales.

 

 Ils ont annoncé leur intention de tenir chaque jeudi soir des sit-in devant le siège de la sous-préfecture pour obtenir la fermeture de boîtes de nuits illégales et la comparution de leurs propriétaires devant la justice, ajoute encore Echourouk. Le jeudi soir est le début du week-end en Algérie et ces boîtes sont abritées dans des hôtels cossus généralement très fréquentés ce jour-là.

 

Tichy est une cité balnéaire très prisée des touristes sur les bords de la Méditerranée.



Articles similaires :
DES COMPLEXES TOURISTIQUES CHANGENT DE VOCATION Les nids de débauches à Oran
Attaque terroriste contre des travailleurs chinois et turcs à Bouira contrée par les gendarmes algériens
Renault Symbol : 20% à l’achat et le reste à crédit sur 36 mois !

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X