Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


Le ministère des Affaires religieuses ferme la porte aux “fetwas” venues d’ailleurs!
  • Publiée le : 22-05-2018
  • Article publier dans Sociétés
  • Lue 4396 fois

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a fait barrage aux fetwas prononcées par des cheikhs d’Égypte et de l’Arabie saoudite, à travers l’installation d’une commission de la fetwa chargée de  répondre aux interrogations des citoyens grâce à un numéro vert 1088 ainsi qu’ au site électronique du ministère.

 

La nouveauté pour ce mois de Ramadhan est la mise à disposition des citoyens d’un numéro vert 1088, via lequel ils peuvent poser des questions à des imams et cheikhs spécialisés dans la fetwa, notamment celles relatives au jeûne…

 

Ce service donne ainsi une opportunité au cheikh de mieux se renseigner avant de se prononcer sur une question et donner une fetwa qui s’adapte au référent religieux national et le courant Malékite.

 

Outre les questions qu’elle reçoit via le numéro vert suscité de samedi au jeudi, la commission reçoit également des questions à travers le site officiel du ministère des Affaires religieuses.

 

De par cette mesure, le département de Mohamed Aïssa veut à tout prix préserver le référent religieux national et le mettre hors de portée des fetwas venus d’ailleurs, sachant que nombreux sont les citoyens qui font appel, en particulier pendant le mois sacré, aux cheikhs connus sur les plateaux des chaînes de télévision arabe, essentiellement en Arabie saoudite, en Égypte ainsi que sur les réseaux sociaux “Facebook” et “Twitter”.



Articles similaires :
En Algérie, les salafistes veulent « nettoyer » les villes côtières des bars et des lieux de débauche »!
Accident de bus à Laghouat : Le chauffeur était sous l’effet de stupéfiants
En Algérie, nous sommes coupables d’être des femmes

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X