EMIGRATION CLANDESTINE A MOSTAGANEM : Une famille entière parmi 24 harraga
  • Publiée le : 27-10-2018
  • Article publier dans Sociétés
  • Lue 4966 fois

Les unités du groupement  territorial de la gendarmerie nationale de Mostaganem ont mis durant les journées du 24,25 et 26 du mois d’octobre  2018, en échec  04 tentatives d’immigration clandestine par la voie maritime. A  cet effet, le 24 du mois d’Octobre 2018 a 9 heures 30 minutes, sur la base d’une information  sûre parvenue  au groupement territorial de la gendarmerie nationale de Mostaganem, faisant état de la tentative  d’immigration clandestine  par un groupe de personnes. Lançant une opération de recherches, les gendarmes de la brigade territoriale de Hadjadj sont parvenus à localiser  deux embarcations de pèche sans la moindre immatriculation, prêtes à se lancer dans la folle aventure, avec à leur bord, des personnes inconnues au port 1 et 2 de la localité citée.


 En date du 25 Octobre 2018 à 2 heures et demie du matin, en coordination avec le groupement territorial de la gendarmerie national et les gardes-côtes de Mostaganem, il a été procédé à l’arrestation de 9  harraga, dont une famille composée de 3 membres (le père, la mère et leur fils) . Ces derniers ont été appréhendés à bord d’un bateau de plaisance, équipé d’un moteur et ont pris le départ vers l’inconnu à la plage d’Ouréah. Toujours en date du 25 Octobre 2018 à 5 heures et demie du matin, dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine et  sur la base d’une information parvenue au groupement territorial de la gendarmerie nationale  faisant état  d’une tentative d’immigration clandestine par la voie maritime, les éléments de la brigade territoriale de Sidi Lakhdar , sont parvenus à mettre la main sur un bateau de plaisance équipé d’un moteur et doté de 08 jerricans en plastique  d’une contenance de 25 litres de carburant , accosté au rivage  de Seddaoua, relevant de la localité d’Ain Brahim dépendant de la commune de Sidi Lakhdar. Les gendarmes ont pu également arrêter 05 individus, tous originaires de la wilaya de Mostaganem qui tentaient de gagner  les côtes ibériques.

 Encore  en date du 25 Octobre 2018 à 1 heure  du matin, toujours sur la base  d’informations parvenues  au groupement de la gendarmerie nationale de Mostaganem faisant état de la présence d’individus  tentant de quitter clandestinement le territoire national  vers l’Espagne, en partant de l’un des ports de la commune de Stidia. Informés, les éléments de la brigade territoriale de la Stidia, composant une patrouille, sont parvenus   à arrêter 10 individus étrangers à la commune, et originaires de la wilaya d’Oran. Interrogés, ces derniers ont avoué vouloir quitter le territoire national en destination de l’Espagne en recourant à la ‘’harga’’.    



Articles similaires :
Tentatives de fermeture des débits de boissons, Gesticulations intégristes et passivité suspecte
Une femme attaque un bus à la hache à Ain Turck
L’agence chargée de la réalisation de la grande mosquée d’Alger change de tutelle

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X