Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player


Obtenir le lecteur Adobe Flash


La « révolution » des escaliers colorés en Algérie
  • Publiée le : 14-11-2014
  • Article publier dans Sociétés
  • Lue 9980 fois

Vous avez sûrement croisé une de ses photos d’escaliers colorés ou et rénovés sur les réseaux sociaux. Normal! C’est presque la mode depuis quelques semaines en Algérie. Plusieurs initiatives lancées par des jeunes un peu partout dans le pays appellent à nettoyer son environnement.


 La dynamique a été lancée par “Nadhafa” (Propreté), une jeune association de Souk Ahras dont l’action de repeindre des escaliers dans la ville a fait sensation sur les réseaux sociaux. Le but de son président, Abd Elmoumen Semida, d’inspirer d’autres à faire de même, a été atteint.

 

“Nadhafa”, “Houmti” (mon quartier), “Algérie Propre”, etc, les noms diffèrent mais l’approche est pratiquement la même: faire appel au sens civique des algériens à travers les réseaux sociaux afin de faire réagir et contrer une saleté longtemps décriée et critiquée dans la presse.Des habitants de Cherchel, Chlef, Djelfa, Tizi Ouzou, Souk Ahras, Oran, Blida ou encore Hassi Messaoud ont ainsi répondu à l’appel. Le résultat est une vraie “révolution” des escaliers colorés qui s’est propagée à travers le pays.

Les escaliers, mais pas que..


La tendance est à la propreté donc, et elle ne concerne pas que les escaliers. A Blida et en répondant à l’appel “Algérie Propre”, des étudiants ont pris l’initiative de nettoyer leur faculté. A Tizi Ouzou, les habitants du village Ath Illoul à Azeffoun ont organisé “un volontariat de la victoire où jeunes et moins jeunes s’entraident pour rendre leur village plus propre, plus beau qu’il ne l’est déjà”.Les exemples ne manquent pas. Cet élan de civisme mobilise un bon nombre d’Algériens et fait “le buzz” sur internet. Il s’agit d’une positivité admirable que les plus motivés devront répliquer et faire durer!

source: huffpostmaghreb



Articles similaires :
En Algérie, 23 crimes sont commis chaque heure
En Algérie, nous sommes coupables d’être des femmes
Saisie de 4 quintaux de kif traité dans la zone frontalière Ouest

Vos commentaires :

Pour ou contre la peine de mort




X