Le stade du 5 Juillet de nouveau opérationnel
  • publiée le : 05-07-2015
  • Article publier dans Autres
  • Lue 2668 fois

Le stade 5-juillet 1962 (Alger) est de nouveau prêt à accueillir des compétitions nationales et internationales, 15 mois après sa fermeture pour d’importants travaux de rénovation, ayant ciblé aussi bien les tribunes que la pelouse.


Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a, en effet, procédé samedi à la mise en service de cette infrastructure sportive, après sa rénovation, dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Alger.

 

Les travaux au stade 5-juillet, achevés le 25 avril dernier, ont été décidés par les pouvoirs publics après le décès de deux jeunes supporters dans l’effondrement partielle d’une tribune, en marge du derby USM Alger – MC Alger, le 21 septembre 2013. Un incident tragique ayant entraîné, tout d’abord, la fermeture du stade pour enquête, puis le lancement des travaux de réhabilitation.

 

Le projet a été confié au bureau d’étude « Egis France », représenté à Alger par Jean-Marie Charelet, ainsi qu’à la multinationale China state construction engineering corporation (CSCEC).

 

Outre l’aspect attrayant et la conformité avec les normes en vigueur, les pouvoirs publics ont surtout insisté sur la sécurité, particulièrement au niveau des tribunes, pour éviter tout autre incident tragique.

 

Pour s’assurer du bon avancement des travaux et du respect des « normes de sécurité irréprochables » exigées, l’ancien ministre des Sports, Mohamed Tahmi, et son homologue de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, ont effectué plusieurs visites d’inspection sur le site.

 

C’est ainsi que 2300 dallettes en béton ont été retirées des tribunes supérieures du stade 5-juillet, pour être remplacées par de nouvelles plates-formes qui répondent mieux aux normes de sécurité.

 

Progressivement, d’autres entreprises (locales et étrangères) ont intégré le projet, notamment, pour assurer les travaux d’étanchéité au niveau des gradins supérieurs, la pose de nouveaux sièges, ainsi que l’installation d’écrans géants.

 

Le terrain et la main courante ont également eu droit à un relooking complet, avec la pose d’une nouvelle pelouse, ultra-moderne et similaire à celles des stades qui abriteront les matchs de l’Euro-2016 de football en France, tout comme la piste d’athlétisme, qui a bénéficié d’un lifting.

 

De sources officielles, le coût de la 1re étape des travaux qui s’est articulée autour de la pose de nouvelles dallettes en béton et la consolidation de certains piliers porteurs, s’est élevé à 1,5 milliard DA.

 

La 2e étape du projet a coûté quant à elle 6,678 milliards DA pour les travaux d’urgence de modernisation, consistant notamment en les travaux de drainage, la pose de la nouvelle pelouse, l’installation de nouveaux sièges et d’un système de vidéosurveillance, matériel et main d’oeuvre compris.

 

A son inauguration, le 17 juin 1972, le stade 5-juillet pouvait accueillir 70.000 personnes, mais cette capacité pourrait augmenter prochainement, avec la construction de deux nouvelles tribunes.



Articles similaires :
M’sila: des groupes de jeunes veulent créer un club de Street Workout
Boxe professionnelle : le gala international reporté au 17 novembre à Kouba (Alger)
Marathon international d'Alger : près de 2500 athlètes attendus dont des étrangers de

Vos commentaires :