Mustapha Hadji «Dire que le Maroc a eu peur que l’Algérie triomphe chez nous
  • Publiée le : 14-11-2014
  • Article publier dans CAN
  • Lue 41480 fois

«Il est plus facile de gérer 150 personnes dans un avion que 3 millions qui débarquent pour assister au tournoi»

 

L’ancienne star de la sélection marocaine, désormais adjoint de Badou Zaki à la tête des Lions de l’Atlas, Mustapha Hadji qu’on a eu hier au bout du fil, revient avec nous sur le refus de son pays d’abriter la CAN-2015 dans ses délais prévus et apporte son soutien total à son gouvernement qui, dit-il, a privilégié la santé de ses citoyens.

 

D’abord, félicitations pour la belle victoire de la sélection marocaine, hier en amical, face au Bénin (6-1).
Merci à vous.  El Hamdoulillah, nous avons sorti un très bon match. Les joueurs ont su rester concentrés jusqu’au bout et respecter les consignes du staff technique. Une belle victoire qui va nous apporter davantage de confiance.


La sélection a-t-elle pris un coup sur la tête après la décision du gouvernement marocain de ne pas abriter la prochaine CAN ?
Non, elle n’a pas pris un coup sur la tête. On aurait certes aimé voir notre pays organiser cette compétition, mais en raison de force majeure, il était plus raisonnable de la reporter. Il y a un véritable risque que ce virus Ebola se propage dans le pays et le gouvernement, à mon avis, a pris la meilleure des décisions. Il a privilégié la santé des citoyens et personnellement, je suis totalement solidaire avec cette décision.


Vous comprenez donc parfaitement la décision de votre gouvernement ?
Oui, tout à fait. Cependant, il y a lieu de préciser encore une fois que le Maroc n’a pas fui ses responsabilités. Il n’a pas refusé d’abriter cette CAN, mais a juste demandé son report pour des considérations purement sanitaires. Le royaume ne voulait pas prendre de risques pour son peuple et c’est logique. Le Maroc a été honnête et sage.


Les observateurs doutent de la sincérité du gouvernement marocain, puisque le pays maintient son organisation de la Coupe du monde des clubs et sa compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) n’a pas cessé ses liaisons avec les pays de l’Afrique de l’Ouest, touchés plus particulièrement par le virus Ebola. On a tendance à ne pas comprendre…
Je peux comprendre leur incompréhension, mais vous savez, gérer 150 personnes dans un avion est nettement plus facile que de le faire avec 3 millions qui vont rentrer au Maroc. La CAN est une compétition qui draine les foules et il est clair que ça n’aurait pas été facile de tous les contrôler. Et puis, généralement, ceux qui viennent sur la RAM transitent seulement par Casablanca et rallient ensuite l’Europe. La politique, ce n’est pas mon domaine, mais d’après ce que j’ai compris, c’est plus la crainte d’Ebola qui a poussé notre gouvernement à demander le report et pas autre chose.


Y en a qui disent que ce report est dû au fait que la sélection marocaine ne soit pas tout à fait prête pour la compétition et qu’on aurait voulu éviter un fiasco. Qu’en pensez-vous ?
Non, pas du tout. Au contraire, la sélection marocaine était prête et très motivée à l’idée de jouer cette CAN. La population était heureuse aussi d’accueillir cet événement et l’attendait avec impatience. Cependant, il y a des choses plus importantes dans la vie que le sport. On a vu hier que la sélection était prête et, malgré tout ce qu’on a vécu ces derniers temps, nos joueurs ont su garder leur concentration et jouer avec force et détermination ce match face au Bénin.


Ici en Algérie, certaines langues n’ont pas manqué de dire que le royaume a eu peut-être peur de la sélection algérienne qui pourrait triompher durant cette compétition et aussi de la venue en masse de ses supporters. Que répondez-vous à cela ?
Non, pas du tout. La sélection algérienne est une grande équipe comme il y en a beaucoup en ce moment en Afrique. Je citerai le Ghana, la Côte d’Ivoire et autres. Le Maroc, s’il avait organisé le tournoi, aurait joué donc à domicile et aurait eu tous les atouts de son côté pour faire une grande Coupe d’Afrique. Vous savez, et comme je l’ai toujours dit, l’Algérie est un pays voisin, frère, et c’est dommage de tirer des conclusions pareilles. J’apprécie énormément les Algériens et ça aurait été un immense plaisir de les accueillir chez nous. Il ne faut pas donner trop d’importance à ce genre de réflexions. C’est du n’importe quoi.


On vous laisse conclure.
Malheureusement, le Maroc est désormais disqualifié de la CAN-2015, mais on va néanmoins continuer notre travail de préparation, et permettez-moi à la fin de souhaiter bonne chance à la sélection algérienne pour cette édition. Je passe le salut aussi à tous les Algériens.

source: lebuteur



Articles similaires :
Droits TV : Al Khelaifi promet un accord BeIN Sports / ENTV
Officiel : Tunisie - Algérie à Radès
CAN 2015: Grant: L'Algérie est actuellement l'équipe la mieux classée

Vos commentaires :