Gourcuff: La décision du Maroc ne me concerne pas !
  • publiée le : 11-11-2014
  • Article publier dans Interview
  • Lue 5498 fois

Le sélectionneur national, Christian Gourcuff, a affirmé que les Verts seront prêts pour disputer la Coupe d’Afrique des nations 2015 dans n’importe quel pays et que la décision du Maroc n’affecterait jamais son groupe.


« Nous devons nous adapter à la situation et nous préparer pour le rendez-vous quel que soit le pays hôte. Nous devons nous concentrer sur le travail que nous effectuons pour être prêts pour la compétition dès l’année prochaine», a déclaré le technicien français à Echorouk.

 

Interrogé sur les chances de l’équipe nationale de remporter un deuxième trophée africain après celui de 1990, d’autant plus qu’elle soit une des favorites eu égard du brillant parcours réalisé en Coupe du monde, Gourcuff dira que « dans le foot, tout est possible… nous devons donner le meilleur de nous-mêmes lors de cette compétition pour procurer de la joie au public algérien ».

 

La véritable victoire, c’est la solidarité du groupe

A la question de savoir s’il a atteint ses objectifs avec l’équipe nationale en réussissant à qualifier les Verts en coupe d’Afrique, le coach a répondu: « Nous n’avons rien fait pour le moment, mais ce qui importe le plus pour moi c’est la solidarité entre les joueurs, l’esprit du groupe ainsi que le jeu que nous tentions d’améliorer de match en match ».  

 

M’bolhi doit redoubler d’efforts dans les entraînements

S’agissant du cas du portier n°1 des Verts, à savoir M’bolhi qui restera sans compétition jusqu’à janvier prochain, Gourcuff s’est montré plutôt imperturbable en affirmant qu’«il n’y a aucun problème là-dessus, il appartient juste à M’bolhi de redoubler d’efforts pour qu’il soit prêt pour la CAN-2015».

 

La sélection de quatre joueurs pour le titre de meilleur joueur honore l’Algérie

Par ailleurs, il est revenu sur la liste des joueurs sélectionnés par la CAF pour le titre de meilleur joueur du continent. « La sélection de Feghouli, Brahimi, Slimani et M’bolhi par la CAF pour le titre de meilleur joueur africain est une chose merveilleuse qui honore l’Algérie et prouve que le football est en progression, et qu’il y a du travail qui se fait », a-t-il dit.

 

Telle est la différence entre le championnat national et les championnats étrangers

Le sélectionneur national est revenu également sur le sacre de l’Entente de Sétif (ESS), en avouant qu’il y ait une différence entre le championnat local et les autres championnats étrangers. « Franchement, je n’ai pas suivi la finale de la Ligue des Champions d’Afrique qu’a animée l’ESS, mais quant au niveau du championnat national, je pense qu’il y a une différence entre ce dernier et les championnats européens, notamment au plan tactique, sur lequel il faut travailler énormément », a-t-il ajouté.

 

Je découvre Bounedjah lors de ce stage

Le coach a dit qu’il tentait de découvrir les capacités de chacun des joueurs qu’il a convoqués pour la première fois en sélection, en l’occurrence Baghdad Bounedjah. Sur ce dernier, Gourcuff a dit que « je ne le connais pas bien, mais je tente de le découvrir lors de ce stage en prévision des deux matches face à l’Ethiopie et le Mali », tout en évoquant le cas de Fekir en soulignant que « j’ai contacté ce joueur le mois d’août dernier. Je n’ai pas voulu le convoquer à présent, mais j’ai préféré plutôt lui donner le temps de réfléchir pour décider sa destination, soit de jouer pour l’Algérie ou pour la France».

 

Je n’aime pas les défaites

Par ailleurs, il a dit qu’il détestait la défaite, affirmant qu’il voulait réaliser deux autres succès face à l’Ethiopie et le Mali. « Notre tâche ne sera pas facile contre le Mali, et nous devons savoir comment gérer la rencontre. Cette équipe et bien organisée et elle nous a créé pas mal de problèmes à l’aller », a-t-il poursuivi. 

source: echoroukonline



Articles similaires :
Christian Gourcuff clame sa différence avec Vahid Halilhodzic
Gourcuff: La décision du Maroc ne me concerne pas !
Aulas : « Fékir, c’est Messi »

Vos commentaires :