CAN 2015 : la Tunisie sanctionnée et menacée de non participation à la CAN-2017
  • publiée le : 05-02-2015
  • Article publier dans Interview
  • Lue 3483 fois

La Commission de discipline de la Confédération africaine de football a pris mardi à Bata en Guinée Equatoriale, plusieurs décisions à l'encontre de la Tunisie, après les incidents ayant émaillé le quart de finale de la CAN-2015 entre la Tunisie et la Guinée équatoriale.

 

La Tunisie, éliminée sur le score de 2-1 (après prolongations) doit s’acquitter des frais de dommages causés sur le terrain et dans les vestiaires après la rencontre. Elle est amendée de 50.000 dollars "pour le comportement insolent, agressif et inacceptable des joueurs ainsi que des officiels", estime la commission de discipline de l'instance continentale.

 

Aussi, la CAF a instruit la Fédération tunisienne de football de "s’excuser  (ndlr: dans une lettre) avant le 5 Février à minuit, pour les insinuations de partialité et de manque d’éthique à l’encontre de la CAF et de ses officiels, ou à défaut de présenter des preuves irréfutables et tangibles pour étayer les propos injurieux".

 

En cas du refus de la fédération tunisienne de présenter par écrit des excuses et dans les délais, la CAF "privera cette dernière de participation de sa sélection nationale à la prochaine édition de la coupe d’Afrique des nations, CAN 2017".

 

L'instance chargée de gérer le football du continent africain a également  condamné le comportement du président de la Fédération tunisienne, Wadie Jary,  lors de la rencontre et en sa qualité de membre de la Commission d’organisation de la CAN. Ce dernier a d’ailleurs démissionné du Comité exécutif de la CAF à la suite du match.

 

Outre ces sanctions à l'encontre de la Fédération tunisienne, la CAF a infligé une sanct on de six mois à l'encontre de l’arbitre de la partie Seechurn Rajindraparsad dont le nom a été également retiré de la liste d’Elite A des arbitres de la CAF, ajoute l'instance africaine.



Articles similaires :
Neuer : « Meilleur gardien du monde ? Ce n’est jamais sorti de ma bouche»
Aulas : « Fékir, c’est Messi »
Belmadi veut s’inspirer de l’Algérie pour mener le Qatar encore plus haut

Vos commentaires :