17 octobre 1961une minute de silence observée lundi à travers le pays

0
127
(FILES) In this file photo taken on October 17, 1961 Algerian demonstrators arrested in Puteaux, west of Paris, during the peaceful demonstration wait with their hands above their heads to be questionned under police surveillance, during the Algerian war. Sixty years ago, on October 17, 1961, 30,000 Algerians who had come to demonstrate peacefully in Paris were subjected to violent repression. Official assessment: three dead and sixty wounded, very far from reality according to historians. (Photo by Fernand PARIZOT / AFP)

Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a adressé une correspondance aux membres du Gouvernement et aux walis dans laquelle il leur est rappelé les dispositions du décret présidentiel 21-392 du 16 octobre 2021 portant consécration de l’observation d’une minute de silence le 17 octobre à 11h du matin de chaque année au niveau du territoire national et des représentations diplomatiques et consulaires à l’étranger, à la mémoire des Chouhadas des massacres du 17 octobre 1961.

Le Premier ministre a rappelé, dans ce sens, que « le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a décrété, en vertu du décret présidentiel 21-392 du 16 octobre 2021, l’observation d’une minute de silence le 17 octobre à 11h du matin de chaque année, à travers l’ensemble du territoire national et des représentations diplomatiques et consulaires algériennes à l’étranger, et ce, à la mémoire des Chouhadas des massacres du 17 octobre 1961 à Paris (France) ».

M. Benabderrahmane a insisté sur « l’impératif d’instruire l’ensemble des services du Gouvernement, centraux ou locaux, ainsi qu’aux instances et aux institutions publiques y relevant, afin d’inviter les cadres, les fonctionnaires, le personnel et les travailleurs à observer une minute de silence le 17 octobre 2022 à 11h du matin ».
« Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger doit inviter tous les chefs de nos représentations diplomatiques et consulaires à l’étranger à observer une minute de silence, aux côtés de tous les cadres et personnels au niveau des centres diplomatiques et consulaires de l’Algérie à l’étranger », selon la même source.

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here