5 000 milliards de dinars de transferts sociaux en 2021

0
80

Le directeur général du Budget au ministère des Finances, Abdelaziz Fayed, a confirmé que le total des subventions pour l’accompagnement social a dépassé les 5 000 milliards de dinars en 2021, estimant que les subventions allouées pour soutenir les prix des produits de base sont globales et ne font pas de distinction entre familles riches et familles pauvres.

Fayed a également expliqué que l’État algérien, par son intervention, contribue sur les plans social et économique à la promotion de la solidarité et de la protection sociale. Préserver les groupes vulnérables, en particulier ceux qui ont des besoins spécifiques et ceux qui ont de faibles revenus, circonscrire la pauvreté et la fragilité, ainsi que le développement de l’économie nationale à travers la promotion de l’investissement, font partie des priorités de l’État.

D’autre part, l’intervention de l’État se reflète, selon le responsable des Finances, à travers des mécanismes des subventions et des transferts sociaux, qui se déclinent en « subventions explicites financées sur le budget de l’État », comprenant principalement les transferts sociaux, d’une part, ainsi que « les subventions implicites représentées dans les recettes non perçues » que l’État abandonne sous forme d’incitations fiscales, d’avantages commerciaux et de subventions aux prix des produits énergétiques actuellement commercialisés. Fayed ajoute également que l’aide de l’Etat prend deux formes en termes de mise en œuvre. Il se décline en « subventions ciblées » (soutien au logement, à la santé, à la retraite) et « globales » (subventions aux produits de base, à l’alimentation, à l’énergie et à l’eau).

Le même responsable a révélé que, durant la période entre 2018 et 2021, le total des subventions a oscillé entre 3,900 milliards de dinars. Et plus de 5,130 milliards de DA, occupant l’équivalent de 56% du total, au cours de la même période, soit environ 2 800 milliards de DA par an.

lexpressquotidien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here