58 000 postes d’emplois seront créés en 2022

0
110

Par Lynda Louifi / jeune-independant

Le directeur général du budget au ministère des Finances, Faïd Abdelaziz, a donné des précisions sur la création de 58 000 postes d’emploi en 2022, et ce dans différents domaines. Une annonce qui a été reprise par les sites d’information et a constitué une bouffée d’oxygène pour les centaines de milliers de demandeurs d’emploi parmi les jeunes, notamment les diplômés universitaires.

Le représentant du ministère des Finances, qui intervenait sur une chaîne de télévision, a révélé que le gouvernement s’apprête à créer ces nouveaux emplois cette année seulement. Parmi ces emplois, 10 000 nouveaux postes dans le secteur de l’éducation, 8 000 dans le secteur de la santé et 6 000 dans le secteur de la jeunesse et des sports. Faïd Abdelaziz a également indiqué le montant des salaires alloués pour l’année 2022, lequel s’élève à 3 200 milliards de dinars, soit 52% du budget de gestion, et ce malgré la décision de réduire le budget de l’Etat pour l’année 2022 de 13 000 milliards de dinars à 9 000 milliards de dinars, dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de la baisse des dépenses. 

Concernant les pré-emploi, le directeur du budget aconfirmé que le gouvernement a décidé d’intégrer prochainement 152 000 travailleurs dans le cadre des contrats de pré-emploi, avec l’allocation de 92 milliards de dinars. Il a également fait savoir que, jusqu’à novembre 2021, l’intégration des travailleurs de pré-emploi a atteint 104 000 travailleurs, alors que 45 000 cas sont encore à l’étude.

S’agissant de l’amélioration de la grille des salaires et de l’augmentation du pouvoir d’achat, qui a connu une baisse importante ces dernières années, M. Faïd a indiqué que «l’amélioration des salaires en révisant le point indicatif inclura l’augmentation de nombreux points et non pas la valeur indiciaire. A cet effet, une enveloppe de 240 millions de dinars est consacrée pour l’augmentation des salaires à travers la révision du point indiciaire, a-t-il fait savoir. 

Par ailleurs, le directeur du budget a évoqué l’allocation chômage, soulignant qu’une commission interministérielle est en train d’étudier un décret d’organisation pour la mise en œuvre de cette allocation. Le responsable a affirmé qu’une fois entrée en vigueur, l’allocation chômage sera répartie en trois régions : le Sud, les Hauts Plateaux et le Nord, précisant que l’allocation la plus importante sera allouée au profit des chômeurs des wilayas du Sud. Concernant le montant de l’allocation, M. Faïd a indiqué que celui-ci n’est pas encore fixé et qu’il est toujours en phase d’étude. En revanche, il a précisé qu’une enveloppe de 142 milliards de dinars est allouée pour cette allocation.

Par Lynda Louifi / jeune-independant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here