6 dossiers algériens du patrimoine humain mondial sur la table de l’UNESCO

0
452

Algerie: La liste indicative provisoire des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO comprenait 6 dossiers de dossiers relatifs aux biens culturels matériels de l’Algérie, qui ont été proposés pour inscription au patrimoine mondial de l’humanité.

Selon la radio algérienne, selon l’accord de 1972, cette liste comprend également les dossiers de « Oasis de la Foqara et Palais de la Grande Race Occidentale », « Sites, Lieux et Sentiers augustiniens au Maghreb Central », « Ndroma et la Tarra région », « Oued Souf » et « Les mausolées royaux des monuments numides et mauritaniens et funéraires d’une époque ». Avant l’Islam, ainsi que « la grange des Aurès et les centres des oasis pour les canyons d’Al-Rufi et d’Al -Qantara ».

Dans le Registre des bonnes pratiques, l’UNESCO a fait référence au « Programme de valorisation de la ville historique de Béjaïa », au Programme de gestion durable du patrimoine mondial lancé à Constantine en 2002, et aux programmes de protection, de développement et de promotion du bâti traditionnel. techniques dans la vallée du M’zab, en plus des programmes locaux de sensibilisation et d’apprentissage locaux dans les villes de Djamila et Tlemcen .

Depuis plus de vingt ans, l’Algérie s’est dotée d’un outil juridique représenté par la loi 98-04 relative à l’identification du patrimoine culturel de la nation et aux règles générales pour sa protection, sa préservation et sa mise en valeur, permettant le classement définitif de centaines de sites et biens culturels dans le registre national et local.

Algerie-focus

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here