Aéroport d’Alger : la justice ordonne la saisie des biens de l’ancien P-DG

0
808

Après qu’il est resté 15 années à la tête de l’aéroport d’Alger, Tahar Allache, désormais ancien P-DG de la SGCIA, a été limogé la fin du mois passé. Aujourd’hui, la justice a ordonné la saisie de tous ses biens.

En effet, le juge d’instruction de la deuxième chambre du Pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed, a ordonné la saisie des biens de l’ancien P-DG de la Société de gestion des services et des installations aéroportuaires (SGSIA).

Tahar Allache sera ainsi conduit devant la justice la semaine prochaine dans une affaire de corruption, liée à l’exploitation de l’aéroport d’Alger, dans laquelle, de très lourdes accusations lui sont attribuées, selon des sources médiatiques.

L’affaire est liée au projet d’expansion du nouvel aéroport international d’Alger, au cours du quel l’ancien P-DG est accusé de conclure des transactions suspectes et gaspillage d’argent public, rapportent les mêmes sources.

Selon des sources proches du dossier, relayées par la presse, l’affaire concerne un accord conclu par la Société qui gère l’aéroport d’Alger avec une société britannique spécialisée dans les systèmes d’information. Cette entreprise était chargée d’équiper le nouvel aéroport international d’Alger d’un système d’information de gestion, pour un coût de 701 millions d’euros.  Des commissions auraient été versées par la société britannique au premier responsable de l’exploitation de l’aéroport, pour l’obtention du marché, selon les mêmes sources.

Maghrebemergent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here