Afrique, New York, Omra et nouveau mode de gestion «Décollage immédiat» pour Air Algérie

0
241

La Compagnie aérienne nationale travaille sur un redéploiement stratégique à l’international.

Au bord du crash, Air Algérie veut redresser l’appareil! En bon commandant de bord, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné le plan de vol à suivre! Lors du dernier Conseil des ministres, tenu dimanche dernier, il est de nouveau revenu à la charge en demandant une vraie «révolution» dans le mode de gestion de la Compagnie aérienne nationale. «Il est impératif d’aller vers une révision totale du mode de gestion de la Compagnie aérienne nationale, Air Algérie, et ce, suivant un plan moderne, conforme aux normes internationales», a-t-il ordonné lors de cette réunion avec le gouvernement.


L’avertissement du Président semble avoir été entendu par le président-directeur général (P-DG) d’Air Algérie, Yacine Benslimane. Hier matin, il est intervenu en direct sur le plateau de la chaîne privée Echourouk News afin de donner les grandes lignes des ambitions du transporteur aérien national. C’est ainsi que Benslimane insiste sur le fait que l’entreprise qu’il dirige aspire à créer le plus grand «Hub aérien» d’Afrique. «Cela à travers un redéploiement de stratégie dans le continent», assure le P-DG d’Air Algérie.


«Par le passé, notre stratégie s’attellait à transporter les voyageurs d’un point A à un point B. Aujourd’hui, nous ambitionnons de transporter les voyageurs d’un point A à un point C en faisant escale dans un point B», explique t-il. C’est ainsi que la Compagnie nationale s’est fortement redéployée en Afrique en couvrant le Mali, Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger, Égypte et Tunisie. Néanmoins, selon les dires de son P-DG, Air Algérie ne compte pas s’arrêter là! «Nous travaillons à intensifier notre présence en Mauritanie et au Burkina Faso, tout en ouvrant de nouvelles destinations telles que celles du Niger et du Nigeria», assure le même responsable. C’est dans ce sens qu’il annonce l’ouverture prochaine de lignes reliant l’Algérie à l’Afrique du Sud et à l’Éthiopie. Une stratégie qui semble déjà donner ses fruits. Avec le nouvel aéroport d’Alger, qui n’a rien à envier à ceux des grandes capitales du monde, beaucoup de voyageurs venant des pays d’Afrique optent pour une escale à Alger, à travers Air Algérie.


La position stratégique du pays devrait accentuer cette démarche qui permettra à l’Algérie d’être la porte du monde vers l’Afrique.
Une bonne nouvelle pour les voyageurs et hommes d’affaires de plus en plus férus de leur continent. Surtout qu’en plus de l’Afrique, Air Algérie compte desservir d’autres pays, à l’image des USA et du Venezuela. Pour le moment, aucune date précise n’a été communiquée à ce sujet. «Cela est encore lié à la signature des accords diplomatiques», a précisé Yacine Benslimane. En attendant, une destination tant attendue fera son retour dès la semaine prochaine. Il s’agit de La Mecque.


«Les vols pour la Omra seront relancés au début du mois de septembre», a-t-il précisé. De grandes ambitions donc, mais qui ne pourraient se concrétiser sans la grande révolution réclamée par le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune.


Le P-DG d’Air Algérie évoque à ce propos l’entame de la réorganisation totale de la compagnie. «Cela afin qu’elle soit au diapason avec les nouveaux objectifs tracés par les hautes autorités du pays», a-t-il soutenu.

lexpressiondz / Walid AÏT SAÏD

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here